Ville campagne Agriculture urbaine

Les lauréats 2018 des trophées parisiens de l’agriculture urbaine

20.12.18

D’ici 2020, Paris comptera plus de trente hectares d’espaces d’agriculture urbaine. Cultiver Paris, c’est à la fois lutter pour le développement de la biodiversité et contre le dérèglement climatique en favorisant les circuits courts. De nombreux projets ont été initiés par la Ville en faveur de ces objectifs, tels que les appels à projets Parisculteurs, Houblon et les jardins partagés.

Crédit photo : ©Jean-Pierre Viguié / Mairie de Paris

Après le lancement de la saison 2 des Trophées de l’Agriculture urbaine en septembre dernier, Pénélope Komitès – adjointe à la Maire de Paris chargée des espaces verts, de la nature en ville, de la biodiversité, de l’agriculture urbaine – a remis samedi 15 décembre, les trophées de l’agriculture urbaine qui récompensent six réalisations d’agriculture urbaine parisiennes.


Les 6 lauréats

Dans la catégorie « alimentaire » : Peas and Love pour le Yooma Urban Lodge, dans le 15e, qui permet à chacun de cultiver son carré potager sur un toit et de manger fruits, légumes et aromates de saison.

Dans la catégorie « réplicable » : Abricotoit pour la ferme florale Sweet Peas, dans le 15e, au cœur d’un centre sportif ; houblon et fleurs poussent le long d’un mur pour une consommation en circuit cours.

Dans la catégorie « innovant » : L’INRA pour le potager urbain de son centre-siège, dans le 7e, véritable vitrine de l’agriculture urbaine et de la recherche agronomique française.

Dans la catégorie « participatif » : La Brasserie La Parisienne, pour ses cultures de houblons parisiens, dans les 2e, 15e et 20e arrondissements, récoltés par les habitants et transformés en bière, fabriquée à Paris.

Dans la catégorie « biodiversité » : Interface Formation, pour son potager permacole « O’potager du Bois », au sein de la Ferme de Paris dans le 12e, où biodiversité rime avec insertion.

Dans les catégories « liens urbains-ruraux et coup de cœur » : Pépin Prod pour ses pépinières de quartier, dans le 11e et le 20e, qui essaiment et enjolivent Paris tout en fournissant des plants pour les agriculteurs parisiens.

Partagez moi !

Vous pourriez aussi être intéressé par

Ville campagne Épisode 1/6

Paysan(ne), un métier d'avenir ? Pas vraiment ...

11.12.23
Qui vont donc être nos futurs paysans et à quoi ressemble ce chemin semé d'embuches pour remplacer les anciens ?

Ville campagne L'anniversaire

Les « Fermes d’avenir » fêtent dix ans de labourage

05.10.23
Les "Fermes d'avenir" fêtent leur dixième année d'action citoyenne et même si tous les objectifs chiffrés ne sont pas au rendez-vous, les changements dans les mentalités sont bien là.

Ville campagne Épisode 2/6

Paysan(ne), un métier d'avenir ? Certainement !

Pour cet Épisode 2, nous vous présentons trois femmes qui, en Alsace, dans l'Aubrac et en Seine-et-Marne développent des projets fort différents qui donnent du sens à leur vie et à la planète. On vous fait partager l'enthousiasme de...