Culture food Natures mortes

Alex Yudzon ou l’esthétique du temps qui passe

03.01.17

Décadence? Surconsommation? Esthétique du temps qui passe? Les photographie d’Alex Yudzon sont profondément enracinées dans la pratique et l’histoire de la peinture.

Dans la série, Le Radeau de la Méduse, il utilise peinture, photographie et aliments comme support de création. Pour cette série inspirée par le genre des Vanités et des natures mortes Alex Yudzon combine nourriture pourrie et objets divers comme pour mieux souligner le côté éphémère de l’expérience sensuelle ou la vacuité de la surconsommation. Les scènes de fonds, peintes à la main, contrastent toutes avec les installations du premier plan. Quand à l’ensemble des photographies, elles dépeignent des scènes relativement décadentes, l’abondance de nourriture permettant de créer un monde beau et grotesque à la fois. L’ensemble de la série dénote un humour certain mais plutôt sombre.

 

Partagez moi !

Vous pourriez aussi être intéressé par

Culture food

Troisième remise des prix pour « Mieux Manger au Ciné », le jury a dû faire face à un afflux de produits innovants et gourmands

23.04.24
Hier soir au cinéma Le Louxor à Paris, la cérémonie de remise des  prix de la 3ème édition du concours « Mieux Manger au Ciné » a montré que l’idée mise en œuvre par des jeunes entrepreneurs de talent...

Culture food Québec, la Saison des sucres

La Maison de l’ogre

09.04.24
Il existe un endroit à une heure de Montréal où un certain Martin Picard vous offre pendant les trois mois de la Saison des sucres un repas d'un autre siècle où il convoque à la même table Pantagruel et...

Culture food

Le caviar végétal de la cheffe Louise Boiron

La chaire ANCA met les petits plats dans les grands avec un dernier épisode sur Louise Boiron et son houmous de lentilles beluga, aussi appelé “caviar végétal”.