En continu Chine

Lait: le chinois Mengniu propose près de 1 milliard EUR pour racheter un géant australien

par AFP
16.09.19

Le géant chinois des produits laitiers Mengniu a déposé une offre de près d’un milliard d’euros pour acquérir le spécialiste australien des préparations bio pour nourrissons Bellamy’s, dans un contexte de forte demande en Chine de lait pour bébé.

Les deux groupes ont indiqué dans des communiqués distincts publiés dimanche et lundi que le montant de l’opération s’élève à 1,46 milliard de dollars australiens (906,5 millions d’euros). Elle est toutefois conditionnée au feu vert du Conseil d’évaluation des investissements étrangers (FIRB), l’organisme australien en charge de superviser ce type de transaction.

Fondé en 2004 en Australie, Bellamy’s est spécialisé dans les aliments pour bébés et les préparations bio pour nourrissons. « Nos ambitions de croissance pour Bellamy’s en Australie et dans l’ensemble de la région Asie-Pacifique se traduiront par des investissements dans l’industrie laitière locale« , a expliqué le PDG de Mengniu, Lu Minfang, dans un communiqué publié lundi. « Après un examen attentif de l’offre, le conseil d’administration de Bellamy’s a conclu à l’unanimité qu’elle était dans le meilleur intérêt des actionnaires« , a réagi de son côté le vice-président de Bellamy’s, John Murphy.

Les scandales sanitaires en série en Chine, dont celui sur le lait à la mélamine en 2008 qui avait entraîné la mort de six enfants, ont renforcé l’attrait pour les produits alimentaires importés. La filière laitière chinoise cherche depuis à se restructurer et à se développer: la plupart des grandes entreprises laitières chinoises ont ainsi investi à l’étranger, dans des usines, des fermes, ou des partenariats. Mengniu, qui a réalisé l’an dernier un bénéfice net de 3,2 milliards de yuans (410 millions d’euros), a signé en juin un accord de partenariat avec le Comité international olympique (CIO) pour la période 2021-2032 aux cotés de Coca-Cola.

Partagez moi !

Vous pourriez aussi être intéressé par