Portfolios

Victor Girard, Nantes 1900

Par -

Victor Girard, photographe professionnel et reporter au journal Le Phare, a arpenté la ville de Nantes dans les années 1900. Il a également vécu et photographié l'irruption de la première guerre mondiale dans la cité des ducs ainsi que le quotidien des Nantais.

Nom : Girard. Prénom ; Victor. Profession : photographe. Il faut monter quatre étages au numéro 10 de la rue Boileau, à Nantes, pour accéder à cet atelier que panneaux et vitrines signalent au rez-de-chaussée de l’immeuble. Là-haut, le visiteur qui désire passer à la postérité dans l’attitude de son choix accède à une véranda baignée de soleil. Il se trouve dans l’unique studio photographique de Nantes où l’opérateur travaille à la lumière du jour. Victor Girard, à son retour du service militaire, vient de succéder à son père, lui-même photographe, qui a exercé son art pendant vingt-cinq années dans cet atelier de la. rue Boileau. Nous sommes en 1893. Victor Girard fait ses débuts dans une profession où il va déployer d’authentiques qualités d’artiste. Si son nom est aujourd’hui oublié, les tiroirs de son petit-fils, M. François Quennec, habitant Saint-Herblain, renferment de nombreuses photographies, précieux héritage laissé par un grand-père qui fut derrière son objectif un témoin de son temps. (Article Paru dans Presse-Océan en 1978)

Pour en savoir plus.