Culture food Arts ménagers

Le collier de la reine

22.06.15

Nous connaissons tous la fameuse affaire du collier de la Reine. Tous ces ingrédients de l’histoire ont alimenté l’imagination d’Agnès Propeck qui en 2004 décide de répliquer le collier mythique à l’aide de pâtes alimentaires. Plusieurs dizaines de paquets de fettucine, de conchiglioni rigati et d’orecchiette plus tard, l’œuvre est achevée. A l’image de son modèle, le collier de pâtes est colossal et mesure plus d’un mètre carré pour plus de trois kilos. Il a nécessité plus de 150 pâtes pour le seul tour de cou, sans compter les guirlandes, les pendentifs et les panicules qui dessinent son imposant tracé.

Agnès Propeck
Sans titre (Le collier dit de la Reine), 2004
Photo. 111 x 147 cm
Pour en savoir plus sur l’histoire du collier de la Reine
Découvrir le travail d’Agnès Propeck.

Partagez moi !

Vous pourriez aussi être intéressé par

Culture food Nutrition

Le délicieux ragoût aux haricots blancs de la journaliste Céline Maguet

Pour cet avant-dernier papier sur la campagne “Future is légumineuses”, la chaire ANCA a choisi de mettre en lumière le ragoût aux haricots blancs de Céline Maguet.

Culture food Québec, la Saison des sucres

La Maison de Soma, un modèle de table champêtre et d’agrotourisme, à imiter sans modération

05.04.24
Perdue dans la forêt à près de deux heures de route de Montréal en direction des pistes de ski de Mont-Tremblant, se trouve une maison qui interroge l'idée de ce que sera le restaurant de demain. Évidemment un espace...

Culture food Québec, la Saison des sucres

La Maison de l’ogre

09.04.24
Il existe un endroit à une heure de Montréal où un certain Martin Picard vous offre pendant les trois mois de la Saison des sucres un repas d'un autre siècle où il convoque à la même table Pantagruel et...