Portrait Territoires ultramarins

Hervé Deperrois, Directeur de l’ODEADOM, l’un des piliers des politiques agricoles outre-mer

28.02.19

Il faut bien le dire, Alimentation Générale, comme nombre de ses confrères nationaux, ne s’intéresse que très rarement à nos territoires ultramarins. Erreur. Ce qui s’y joue est passionnant et l’on peut facilement s’en convaincre une fois par an au Salon de l’agriculture avec le colloque qu’organise l’ODEADOM.

Alors, commençons par le commencement, nombre d’entre-vous doivent se poser la question: qu’est-ce donc que cet organisme public : l’Office de développement de l’économie agricole des départements d’Outre-mer (ODEADOM) et quelles sont ses missions? Nous avons rencontré Hervé Deperrois, son directeur, qui répond à cette première question.

Voilà bientôt quatre ans que l’ODEADOM organise chaque année de passionnantes rencontres au Salon de l’Agriculture. Mardi pour cette nouvelle édition, le sujet imposé n’était pas mince : Comment conforter et renforcer la sécurité alimentaire des territoires ultramarins? On y a vu aussi bien défiler des maires que des représentants des consommateurs en passant par des chefs d’entreprises et même une cheffe cuisinière. Année après année, il semble que les territoires ultramarins font de grands pas, peu connus dans en Métropole, c’est le constat d’Hervé Deperrois.

Enfin, et ça va mieux en le disant, les territoires ultramarins ne sont nullement exclus des politiques européennes, bien au contraire, comme le montre les discussions actuelles sur la future PAC auxquelles participe activement l’ODEADOM.

Et pour ceux qui veulent en savoir plus, le site de l’ODEADOM vous permet notamment de voir des extraits des rencontres précédentes en attendant celles de mardi qui ne devraient pas tarder à être mises en ligne.

Partagez moi !

Vous pourriez aussi être intéressé par

Portrait Le vigneron / la vigneronne du mois

Thama Sakuma et Bruno Trigueiro, la reconversion XXL

29.01.24
Comment deux jeunes architectes brésiliens animés par un besoin viscéral de reconnexion à la nature, sont-ils passés de São Paulo 22 millions d'habitants à Puimisson 1044 habitants pour y faire un vin magnifique ? L'histoire est passionnante.

Portrait Le vigneron / la vigneronne du mois

Le b. a. Bia ou pourquoi partir à la recherche du Mècle, Chatus ou Bia, ces cépages oubliés ?

15.03.24
Faut-il être passionné par la viticulture, l’environnement, le patrimoine et l’histoire pour se lancer à la recherche des cépages oubliés. Ecouter les vignerons Nicolas Gonin et Pascal Jamet raconter leur travail de prospection à la recherche du Bia, Mècle,...

Portrait Chefs

Et Daniel Humm créa le premier trois étoiles entièrement végétarien. Et puis non, végétalien !

26.01.24
Et Daniel Humm créa le premier trois étoiles entièrement végétarien. Non, végétalien ! Il publie également un magnifique livre d'artiste et vient cuisiner à Paris chez Alain Ducasse pour quelques jours.