Portrait Coup de pouce

Beaucal, vive le ketchup artisanal

18.05.17

Farah vient du monde de la restauration, Mélanie, elle, aime les arts graphiques, même si elle a surtout touché à la gestion et l’administration des entreprises. Ensemble, les deux jeunes toulousaines ont décidé de monter Beaucal, une conserverie artisanale 100% locale et 100% végétale. On y trouve un peu de tout, et même du ketchup !

Les conserves artisanales, c’est bon pour l’environnement, c’est meilleur pour notre santé, et ça a plus de goût… Implantée dans la vallée de la Lèze entre Haute-Garonne et Ariège, Beaucal est une toute jeune conserverie. L’objectif pour Farah et Mélanie : proposer des conserves savoureuses, saines et naturelles, sans colorant, conservateur ni épaississant. Le tout en privilégiant le meilleur de l’agriculture de leur région : fruits et légumes sont achetés à de petits producteurs locaux qui travaillent dans le respect de leurs terres et des saisons. « Si tu es maraicher en permaculture, en bio ou conversion bio, en hydroponie ou en rien en particulier, n’hésites pas à nous contacter, plus on est de fou plus on fait des ketchups ! » précisent-elles avec un brin d’humour dans l’appel à crowfunding qu’elles viennent de lancer. Petit à petit, elles se construisent ainsi un réseau solide de maraîchers locaux, travaillant par petites séries avec chacun d’entre eux, et réduisant au maximum les déchets. Aujourd’hui, les deux jeunes femmes, ont décidé de quitter le laboratoire collectif qu’elles partageaient et de construire leur propre laboratoire de transformation, qu’elles prêteront volontiers aux épiceries aux alentours pour transformer leurs légumes invendu (en soupe ou autre) lorsqu’elles ne s’en servent pas. Une jolie aventure locale à laquelle on peut donner un petit coup de pouce, et dont on peut aussi acheter les produits en ligne!

Soutenir le projet sur Miimosa / Découvrir Beaucal

Partagez moi !

Vous pourriez aussi être intéressé par

Portrait Le vigneron / la vigneronne du mois

Thama Sakuma et Bruno Trigueiro, la reconversion XXL

29.01.24
Comment deux jeunes architectes brésiliens animés par un besoin viscéral de reconnexion à la nature, sont-ils passés de São Paulo 22 millions d'habitants à Puimisson 1044 habitants pour y faire un vin magnifique ? L'histoire est passionnante.

Portrait Table de fête

Christophe Louie, il maestro du panettone

18.12.23
Brioche culte de la gastronomie italienne, le panettone arrive aujourd’hui sur nos tables. Mais toute la difficulté est d’en trouver un bon. Celui de l'artisan Christophe Louie est sans contexte un des meilleurs que l'on ait goûté depuis longtemps.

Portrait Le vigneron / la vigneronne du mois

Le b. a. Bia ou pourquoi partir à la recherche du Mècle, Chatus ou Bia, ces cépages oubliés ?

15.03.24
Faut-il être passionné par la viticulture, l’environnement, le patrimoine et l’histoire pour se lancer à la recherche des cépages oubliés. Ecouter les vignerons Nicolas Gonin et Pascal Jamet raconter leur travail de prospection à la recherche du Bia, Mècle,...