En continu brève

Gaspillage alimentaire: les grandes surfaces sans contraintes

15.10.14

Le gouvernement n’envisage pas de contraindre les grandes surfaces à faire des dons de denrées alimentaires invendues aux associations caritatives afin de lutter contre le gaspillage alimentaire, a affirmé mercredi la secrétaire d’Etat chargée de la lutte contre l’exclusion, Ségolène Neuville, devant l’Assemblée.

Mme Neuville répondait à une question du député du Nord (UMP) Jean-Pierre Decool, qui lui demandait, à la veille de la journée mondiale de lutte contre le gaspillage alimentaire, si le gouvernement allait « astreindre toutes les grandes surfaces de plus de 1.000 m2 à une convention d’organisation de la collecte sécurisée des denrées alimentaires invendues et encore consommables, au profit d’associations caritatives« .

Saluant cette volonté de réduire le gaspillage, Mme Neuville a cependant estimé que « les moyens proposés, rendre contraignants et obligatoires les dons aux associations« , risquaient « d’avoir un effet contraire« . « Un dispositif obligatoire ferait peser une contrainte nouvelle sur les associations qui ont des moyens de distribution et de logistique limités » et « il pourrait être tentant pour les grandes surfaces de donner sans trier des volumes importants de denrées non consommables, avec le risque de transférer aux associations la charge de la destruction des denrées non distribuables« , a-t-elle expliqué.

Elle a également souligné qu’il existait déjà « de nombreux accords entre les associations et la grande distribution« , ainsi qu’un « dispositif incitatif« , avec la défiscalisation des dons. « Un pacte national a été lancé dès 2013 contre le gaspillage alimentaire« , a-t-elle ajouté, et la lutte contre ce gaspillage est « un des quatre objectifs prioritaires de la nouvelle politique de l’alimentation présentée la semaine dernière en Conseil des ministres« .
Le gaspillage alimentaire, c’est « 20 kg de déchets par an et par personne, alors que 3 millions de personnes ont recours chaque année à l’aide alimentaire en France« , a-t-elle rappelé.

Partagez moi !

Vous pourriez aussi être intéressé par

En continu

Prix Coal 2023, une grande édition

07.12.23
Elle s’appelle Fabiana Ex-Souza, elle est née au Brésil et vit et travaille à Paris. Elle a reçu hier soir le prix Coal spécial du jury pour son projet Trouxas de Mandinga où l’artiste crée des objets à partir...

En continu

Le Festival des Mets et des Mots à Villers-Cotterêt annonce une première édition prometteuse

11.04.24
À 50 minutes de Paris, le Château de Villers-Cotterêts accueillera le weekend du 19, 20 et 21 avril le Festival des Mets et des Mots, une coproduction signée Cité internationale de la langue française et Mission Française du Patrimoine...

En continu

Refugee Food Festival revient pour une deuxième édition à Nice

12.06.24
Parmi les 11 autres villes de France et de Suisse où l’association posera ses valises, c’est de l’édition qui aura lieu au soleil du 12 au 16 juin dont on voulait vous parler.