En continu brève

Action d’envergure nationale contre Lactalis

par AFP
29.08.16

« Une action d’envergure nationale » a été décidée contre Lactalis par les syndicats agricoles, a déclaré dimanche Philippe Jéhan, président de la FDSEA Mayenne, sur BFMTV, après l’échec de deux sessions de négociations avec le géant laitier sur le prix du lait. Vendredi, « la négociation a achoppé à partir de 23H, et (…) nous avons discuté, y compris appelé nos instances nationales, Xavier Beulin, Jérémy Decerle (ndlr: président des Jeunes Agriculteurs), pour décider d’éventuellement faire une action d’envergure nationale et c’est ce qui a été acté hier » samedi, a-t-il déclaré. « Tout le monde est en train de réfléchir au niveau national à un plan d’action qui permette d’aboutir à un accord avec le groupe Lactalis et j’attends avec impatience les directives (…). Le groupe Lactalis devra plier ou alors ça lui coûtera très cher« , a-t-il ajouté. Contacté par l’AFP, M. Jéhan a indiqué que des actions sont d’ores et déjà « en train de se mettre en oeuvre« . « Aux dernières nouvelles, une action est prévue dans les Côtes-d’Armor. J’ai d’autres départements qui m’ont contacté et vont faire des actions, mais je n’ai pas les horaires ni les dates exactes, ça pourrait être dès ce soir dans certains départements« , a-t-il précisé.

Samedi, une réunion téléphonique entre la FNSEA, les organisations de producteurs de lait et les Jeunes Agriculteurs s’est tenue pour décider d’une stratégie à suivre. « Les échanges entre la FNSEA, les organisations de producteurs de lait et les Jeunes Agriculteurs vont se poursuivre tout au long du week-end« , a promis le président de la FNSEA Xavier Beulin. « Nous souhaitons prendre le temps de faire un tour de France auprès de tous les producteurs« , a-t-il déclaré à l’AFP, ajoutant toutefois qu’il n’est « pas possible de rester dans cette forme de mépris de la part de Lactalis« . Samedi matin, une quinzaine de syndicalistes de la FDSEA ont retiré des rayons des produits Lactalis dans un supermarché Auchan à Louvroil (Nord), pour réclamer la revalorisation du prix d’achat du lait aux producteurs. A 256,90 euros la tonne achetée en juillet, Lactalis se trouvait loin derrière le groupe Laïta et la société Silav (290 euros la tonne) ou encore la laiterie Saint-Père, filiale d’Intermarché, qui rémunère les éleveurs 300 euros les 1.000 litres.

Partagez moi !

Vous pourriez aussi être intéressé par

En continu Événement

Qu’est-ce qui est jeudi, à Paris, avec gastronomie, bistronomie et bonne ambiance garantie ? Le Food Market de Belleville!

15.11.23
Qu'est-ce qui est jeudi, à Paris, avec gastronomie, bistronomie et bonne ambiance garantie ? Le Food Market de Belleville!

En continu

Mieux Manger au Ciné, l’association qui œuvre pour une meilleure alimentation dans les lieux culturels s’allie à Open Food Facts

Mieux Manger au Ciné, l’association qui œuvre pour une meilleure alimentation dans les lieux culturels s’allie à Open Food Facts

En continu Rendez-vous

Rencontres de Gallica : Vigne et vin

27.11.23
Cette séance des « Rencontres de Gallica » propose de montrer la place majeure de la viticulture dans la société française, à travers des sélections de documents dédiés à la vigne et au vin.