Culture food Évenement

Une 4ème édition des Rencontres de l’alimentation durable dense et proactive

03.10.23

Il faut bien reconnaître qu’à l’occasion des premières Rencontres de l’alimentation durable de la Fondation Carasso en 2016, nous avions été fort critiques, notamment en raison d’un sondage qui nous avait fait titrer « Sonder pour ne rien dire » (voir ici). Du temps a passé et au moment où Benoît Mounier-Saintoyant vient de prendre la direction générale pour la France, cette 4ème édition s’annonce dense en contenus et donc en perspectives d’actions.

 

Pour l’édition de 2023, point de sondage, mais un édito combatif avec notamment cette introduction : «  … nous pensons nécessaire de nous mobiliser autour de cette problématique : Comment poursuivre une transformation ambitieuse de nos systèmes agricoles et alimentaires ? « Transformation » car la notion de transition n’est plus suffisante au regard de l’urgence à agir et de la profondeur des changements à opérer. « Ambition » car pour que ces transformations s’ancrent durablement, les approches systémiques et l’action au long court doivent prendre le pas sur le court-termisme. » Venant d’un nouveau Directeur qui opérait auparavant à la bien nommée Fondation Entreprendre, sûr que ces objectifs ne sont pas qu’un discours vertueux de plus dans un océan de bonnes intentions, mais une invitation à agir.

« Transformation » car la notion de transition n’est plus suffisante au regard de l’urgence à agir et de la profondeur des changements à opérer.

Marina Nahmias et Benoît Mounier-Saintoyant

En témoignent les thèmes des futurs échanges, volontairement ancrés dans le concret de l’action de terrain, fut-elle fort complexe. On pense par exemple à « Transition alimentaire en contexte d’inflation : sortir de la logique du consom’acteur ? » qui n’aura pas trop de Alizée Marceau (Alliance pour les Transitions Agricoles et Alimentaires des Territoires), Charlie Brocard, chercheur Modes de vie en transition– Alimentation durable et accessible à l’Institut du Développement Durable et des Relations Internationales) et de Gabriel Soleil, Chargé de mission transition écologique expert bilan GES pour le réseau des Crous, pour imaginer des solutions que l’on ne voit encore guère coordonnées  chez les politiques.

L’autre point central de ces Rencontres est qu’elles partent du principe que l’action ne peut passer que par les territoires et que rien ne pourra vraiment avancer si toutes les décisions sont centralisées à la capitale. On pourra donc écouter avec attention aussi bien Delphine Bonamy, adjointe au maire de la Ville de Nantes que Cathy Mazoyer-Bongesse, directrice de VRAC à Toulouse ou Isabelle Touzard, vice-Présidente de Montpellier Méditerranée Métropole en charge de la transition écologique et solidaire, de la Biodiversité, de l’Énergie, de l’Agroécologie et de l’Alimentation.

Mais pour autant, ces Rencontres n’oublient pas non plus ceux qui sont capables de prendre de la hauteur, ont une expérience de penseurs depuis de nombreuses années et coordonnent avec cohérence un ensemble d’actions. On pense notamment à Nicolas Bricas, chercheur, socio-économiste de l’alimentation, titulaire de la Chaire UNESCO Alimentations du Monde, fidèle des fidèles, et qui intervenait le 28 septembre dernier dans un séminaire du Comité Français pour la Solidarité Internationale (CFSI) et qui a montré, une fois de plus, qu’il ne connaissait pas la langue de bois.

Cette journée se déroule à Paris à la Cité Internationale Universitaire, mais aussi en ligne, toutes les informations et le programme complet ici.

Partagez moi !

Vous pourriez aussi être intéressé par

Culture food

“L’expérience biosphère : 120 jours dans le désert”, le documentaire qui vous fait aimer 2090

13.05.24
Disponible sur Arte jusqu’en 2026, le documentaire de Laurent Sardi nous plonge dans une vision futuriste et optimiste de ce que pourrait être, en 2090, notre quotidien au climat passablement déréglé.

Culture food Québec, la Saison des sucres

La Commanderie de l’Érable

20.03.24
À une petite cinquantaine de kilomètres de Montréal, au cœur du Parc Régional Bois de Belle-Rivière, on trouve quelques passionnés d'un arbre réellement unique, d'où sort une eau toute aussi magique. Par la perpétuation d'un savoir-faire ancestral d'une précision...

Culture food Québec, la Saison des sucres

La Maison de l’ogre

09.04.24
Il existe un endroit à une heure de Montréal où un certain Martin Picard vous offre pendant les trois mois de la Saison des sucres un repas d'un autre siècle où il convoque à la même table Pantagruel et...