Conscients que nous sommes tous liés, que mal nourrir un animal ne nous servira en rien (et que pomper la planète idem), les auteurs Capucine Dupuy et  Terreur Graphique jouent avec les maux et pointent du doigt les gouttes d’eau qui font déborder le monde d’absurdité. Après les poissons grillés par les électrodes néerlandaises,  ils dénoncent les méthodes d’élevage où l’on gave les poulets, vaches et cochons de soja sud-américain, alors que des méthodes existent qui respectent leur santé, la nôtre et l’environnement. Ils se sont notamment appuyés pour cela sur les études et la démarche de Bleu Blanc Coeur.

Partagez moi !

Vous pourriez aussi être intéressé par