Ville campagne Agriculture urbaine

Bientôt des poules dans le jardin de l’Hôtel de Ville

27.01.15

Le jardin de l’Hôtel de Ville de Paris accueillera prochainement un poulailler et un clapier, a affirmé lundi à l’AFP l’adjointe en charge des Espaces verts Pénélope Komitès (PS).

Une demi-douzaine d’animaux devraient prendre leur quartier à partir du printemps dans le jardin de 1.600 m2, ouvert au public les week-ends et jours fériés depuis samedi. « Cela s’inscrit dans une démarche plus globale, visant à faire revenir de la nature, de la biodiversité en ville« , a expliqué Mme Komitès. Installation de ruches sur les toits, multiplication des potagers et vergers dans les écoles, création de mini-fermes pédagogiques… toutes ces mesures figurent sur la feuille de route de l’adjointe, qui veut aussi développer l’agriculture urbaine, en y dédiant de vastes surfaces. Dans le XVIIIe arrondissement, un toit de 5.000 m2 devrait ainsi accueillir prochainement une ferme urbaine. Situé en bordure des quais de Seine, le jardin était jusqu’en 2001 une dépendance des appartements privés des maires de Paris. L’une des premières décisions de l’ancien maire Bertrand Delanoë a été de transformer ces appartements en une crèche et une halte-garderie, auxquelles le jardin est rattaché.

Partagez moi !

Vous pourriez aussi être intéressé par

Ville campagne ÉPISODE 3/6

Paysan(ne), un métier d’avenir ? Nécessairement !

13.02.24
Pour nos épisodes 1 et 2, les réponses de quelques acteurs de terrain à notre question avaient été successivement « Pas vraiment… » et « Certainement ! ». Avec la sortie du livre « Veut-on nourrir le monde ? » de Sébastien Abis, s’impose un...

Ville campagne

La Ferme des croquants, enthousiasmant !

12.03.24
Voilà six jeunes passionnés qui ont posé leurs bagages sur une ancienne exploitation en Ariège où ils produisent des fruits, des légumes, des œufs et des céréales, qu’ils ont apprit à transformer en pain, en bière, en conserve, et...

Ville campagne Épisode 1/6

Paysan(ne), un métier d'avenir ? Pas vraiment ...

11.12.23
Qui vont donc être nos futurs paysans et à quoi ressemble ce chemin semé d'embuches pour remplacer les anciens ?