Portrait Initiatives +

Le CamemVert d’Emmanuel Joubert : gourmand et responsable

15.06.18

Jeudi 13 juin, dans les locaux de la Région à Saint-Ouen, se tenait la finale de la 6ème édition d’IDFood, un tremplin culinaire qui vise à dénicher et récompenser l’innovation alimentaire en Ile-de-France. Le jury aura succombé entre autre, à une gamme végétale de fromages : le CamenVert d’Emmanuel Joubert : gourmand, bio et néanmoins complètement végétal !

 

Un caractère fort en bouche, généreux et moelleux. C’est osé de le dire mais quelques néophytes pourraient probablement confondre le CamemVert de la gamme Tomm’ Pousse avec un véritable camembert lors d’un test à l’aveugle. Chaque année, le concours de l’innovation alimentaire à Paris et sa région, IDFood, récompense des initiatives qui s’inscrivent dans un univers alimentaire et gastronomique en pleine évolution. Cette année, la tomme végétale à la noix de cajou bio, fermenté sans lait animal, piloté par la société Act on Eat, fait partie des 5 lauréats d’IdFood.

« Briser les préjugés négatifs associés à la nourriture végétale »

Son fondateur, Emmanuel Joubert, a créé cette entreprise il y a deux ans après une reconversion professionnelle. Ancien cadre dans un laboratoire pharmaceutique, il a décidé de tout plaquer pour se consacrer à sa passion de la gastronomie. Sa start up, labellisée entreprise sociale et solidaire (ESS), développe ses produits au sein de l’incubateur d’United Kitchen et dans ses cuisines professionnelles partagées dédiées à l’alimentation responsable au Château de Nanterre, un  bâtiment classé monument historique et restauré en octobre 2017, entièrement consacré aux acteurs du changement alimentaire … Car c’est bien de convictions et de changement alimentaire dont il s’agit.

 

 

« J’avais envie de faire quelque chose plus en cohérence avec mes convictions écologiques et je suis également passionné par la gastronomie française et l’œnologie. Je me suis lancé dans cette production de fromages parce que je pense que c’est un symbole fort de la gastronomie française et que cela permet de briser les préjugés négatifs associés à la nourriture végétale ». Il est certain que les amateurs de fromages pourraient voir ce type d’entreprise d’un mauvais oeil. Comme un arrière goût de sacrifice pourrait-on penser. Mais pas question de tirer un trait sur le plaisir de la dégustation nous assure Emmanuel.

La notion de plaisir au coeur du fromage

« Pour sensibiliser les gens, j’ai voulu mettre cette notion de plaisir au centre justement. On a voulu axer les produits sur le goût afin que l’on n’ait pas un produit fade et que l’on se rapproche le plus possible du goût d’un fromage classique. » Le fondateur tient tout de même à nuancer : « Bien sûr, le but n’est pas de dire qu’à l’aveugle, on ne ferrait pas la différence avec un camembert de Normandie mais ma promesse est de dire que le fromage est suffisamment convaincant pour que l’on soit sur les mêmes usages et les mêmes satisfactions ou même supérieures puisque la dimension éthique et santé est également intégrée ». Le résultat est bluffant, et même les amateurs de fromages s’y retrouveront …

Le point de départ de tout cela, ça a été mes convictions écologiques, et la volonté de les mettre en acte.

Emmanuel Joubert

Emmanuel Joubert
© Tomm'Pousse
© Tomm'Pousse

Lauréats IdFood 2018 :
Fresh me up, Plateforme de ventes privées de produits frais BtoB
GreendOz, Gamme de préparations culinaires à base de légumes et légumineuses
Joe&Avrels, Produits apéritifs aux saveurs africaines
Orkestra, Machine connectée permettant aux professionnels la réalisation de cocktails
Tomm’Pousse, Gamme de tommes végétales

Prix spécial Invivo Food&Tech IdFood 2018 :
GreendOz

Prix spécial du public IdFood 2018 :
Tomm’Pousse

Ailleurs sur le web

Concours IdFood 2018

Vu sur : IdFood 2018

Partagez moi !

Vous pourriez aussi être intéressé par

Portrait Nos entreprises innovantes

François Isambert, poisson pilote

26.11.23
Au cœur des Pyrénées cathares, l’entrepreneur François Isambert, pêcheur aguerri, a l’idée d’élever et de commercialiser de petites truites en conserve issues de l’aquaculture biologique.

Portrait Le vigneron / la vigneronne du mois

Thama Sakuma et Bruno Trigueiro, la reconversion XXL

29.01.24
Comment deux jeunes architectes brésiliens animés par un besoin viscéral de reconnexion à la nature, sont-ils passés de São Paulo 22 millions d'habitants à Puimisson 1044 habitants pour y faire un vin magnifique ? L'histoire est passionnante.

Portrait

François Peloquin, l’agriculteur qui vous dit tout sur la culture des légumineuses !

La chaire ANCA met en avant les enjeux de la production des légumes secs avec une interview de François Peloquin, un producteur de lentilles vertes et de pois chiches.