En continu

Relais & Châteaux appelle les parlementaires à protéger notre patrimoine alimentaire

02.12.18

L’association Relais & Châteaux s’inquiète de la décision récente du Conseil Constitutionnel qui a censuré de sa propre initiative la loi dite ‘Egalim’ votée par le Parlement le 2 octobre dernier. Cette loi autorisait en effet la vente libre de toutes les semences de variétés traditionnelles y compris celles exclues du catalogue officiel.

Par un communiqué de presse, l’association à souligné cette décision « Incompréhensible et inacceptable » qui  prive les citoyens d’un de ses droits « fondamentaux et universels : celui d’échanger, de vendre et de cultiver librement toutes semences de variété paysanne, et de s’alimenter selon ses propres goûts et choix. » Et son inquiétude sur le fait que : « Par son action, le Conseil Constitutionnel empêche la loi Egalim de s’appliquer et interdit aux français d’avoir accès à des variétés de fruits et légumes héritées de nos ancêtres et de nos terroirs, en les maintenant dans le statut d’illégalité voulu par l’industrie semencière et son ‘catalogue officiel’. » Ce dernier a déjà provoqué la disparition de milliers de variétés de nos terres et de nos jardins.

L’association Relais & Châteaux – qui regroupe près de 150 hôtels et restaurants indépendants en France – souligne par ailleurs qu’en grande majorité, ses membres cultivent leurs « propres variétés » dans leurs potagers afin d’offrir à leurs clients « le meilleur de nos terroirs« , le bien-manger étant une de leurs premières préoccupations.  « La biodiversité semencière constitue le réservoir de saveurs et la palette de travail de tous nos cuisiniers. C’est grâce à elle que nos chefs, respectés mondialement, parmi lesquels Anne-Sophie Pic, Michel Bras, Michel Guérard, Régis Marcon, Michel Troisgros ou Olivier Roellinger, sont encore en mesure de trouver certaines raretés délicieuses, pourtant non inscrites au ‘catalogue officiel’. » explique le communiqué.

Inquiets de « ce recul pour la Biodiversité » et « parce que cette décision porte atteinte à notre liberté fondamentale de bien nous alimenter » Relais & Châteaux demande aux parlementaires « à la combattre par tous les moyens dont ils disposent afin d’assurer, comme ils s’y étaient engagés, la préservation de notre patrimoine alimentaire.« 

L’association Relais & Châteaux soutient Alimentation Générale via J’aime L’info.

Partagez moi !

Vous pourriez aussi être intéressé par

En continu Festival

Chefs étoilés, gastronomes et amoureux des bons produits réunis à Saint-Tropez du 4 au 6 mai.

03.05.24
Parrainée par le chef marseillais Gérald Passedat, la 4ème édition de cet événement accueillera Place des Lices un large marché de producteurs et sera ponctuée de démonstrations culinaires assurées par une vingtaine de grands chefs et pâtissiers autour de...

En continu Cinéma

Projection-débat avec le réalisateur de “La ferme des Bertrand” au cinéma Le Méliès de Montreuil

25.01.24
Grand succès du Fipadoc, "La ferme des Bertrand" de Gilles Perret en projection-débat avant sa sortie en salle le 31 janvier

En continu

Le Festival des Mets et des Mots à Villers-Cotterêt annonce une première édition prometteuse

11.04.24
À 50 minutes de Paris, le Château de Villers-Cotterêts accueillera le weekend du 19, 20 et 21 avril le Festival des Mets et des Mots, une coproduction signée Cité internationale de la langue française et Mission Française du Patrimoine...