En continu brève

Nouveau bond de 11% de l’alimentation bio en Allemagne en 2015

par AFP
10.02.16

L’alimentation bio a vu ses ventes augmenter de 11% l’an dernier, selon des chiffres publiés mercredi par les fédérations du secteur, qui s’inquiètent de la croissance trop faible des surfaces cultivées pour satisfaire la demande. Au total, le chiffre d’affaires du segment alimentaire bio s’est élevé à 8,6 milliards d’euros, selon ces chiffres, avec une croissance nettement supérieure à celle de l’année précédente (+5%). Et « le potentiel n’est de loin pas encore épuisé« , a déclaré Peter Röhrig, directeur de la fédération BÖLW. « Où que se trouvent les produits bio, les consommateurs s’en emparent« , a-t-il ajouté. Le bio représente toujours seulement une fraction des ventes agro-alimentaires en Allemagne, de l’ordre de 190 milliards d’euros par an, même si sa part est nettement plus forte pour certains produits ciblés comme les oeufs ou le lait. Toutes les grandes enseignes allemandes de grande distribution ont maintenant un assortiment fourni de produits bio, et souvent une marque bio propre.

C’est ce canal de distribution qui a connu la plus forte croissance en 2015 (+13%). Sur la même période, et selon des estimations de la BÖLW, les surfaces cultivées bio en Allemagne n’ont grimpé que de 3%, et le nombre d’exploitations de 4%. « L’écart se creuse entre les ventes de bio et l’augmentation des surfaces« , a constaté M. Röhrig, déplorant que du coup « de plus en plus de produits bio doivent être importés« , ce qui pose un problème moral aux consommateurs préoccupés du respect de l’environnement. Le souci que les Allemands portent à une alimentation saine est également manifeste dans le succès croissant des produits végans. « Les gens se ruent sur nos produits« , a dit Jan Bredack, fondateur et chef du distributeur Veganz l’entreprise berlinoise dans un entretien au magazine Wirtschaftswoche à paraître vendredi. Fondé en 2011, Veganz distribue dans une dizaine de magasins en propre et dans plusieurs chaînes de supermarchés des produits végans, dont certains de sa propre marque. La société table sur une multiplication par plus de trois de son chiffre d’affaires cette année, à 80 millions d’euros, là où il a dégagé 24 millions d’euros l’an dernier, et planche sur une expansion vers les Etats-Unis. La société a pris des contacts avec des chaînes de distribution, « et la prochaine étape seront des magasins en propre« . A cette fin, l’entreprise cherche des investisseurs, prêts à la financer à hauteur de 35 millions d’euros, et une entrée en Bourse à l’horizon 2018 serait « absolument une option pour nous« , a déclaré M. Bredack.

Partagez moi !

Vous pourriez aussi être intéressé par

En continu

Face à une augmentation sans précédent de la précarité alimentaire, Ministère, banques alimentaires et industriels s’organisent

17.11.23
Le ministère de l’Agriculture et de la Souveraineté alimentaire a réuni les grands acteurs de l’aide alimentaire et sept entreprises de l'agroalimentaire pour proposer des solutions à l'augmentation de la précarité alimentaire.

En continu

Mieux Manger au Ciné, l’association qui œuvre pour une meilleure alimentation dans les lieux culturels s’allie à Open Food Facts

Mieux Manger au Ciné, l’association qui œuvre pour une meilleure alimentation dans les lieux culturels s’allie à Open Food Facts