En continu brève

Mondelez, le fabricant des biscuits Lu, éconduit par un chocolatier américain

par AFP
01.07.16

Le chocolatier américain Hershey a rejeté jeudi une offre de rachat de 23 milliards de dollars de son compatriote Mondelez, propriétaire des biscuits Lu et des chocolats Côte d’Or, qui aurait créé le numéro 1 mondial de la confiserie. Le groupe né d’une telle union aurait ainsi surclassé Mars, l’actuel leader, selon le cabinet Euromonitor. Il reléguerait aussi loin derrière les groupes agroalimentaires Nestlé (3e actuellement) et Ferrero (4e) et permettrait à la nouvelle entité d’être omniprésente sur les marchés internationaux — terrain de chasse de Mondelez — et américain — force de Hershey, qui détient une licence pour produire les chocolats Kit Kat aux Etats-Unis pour le compte de Nestlé.

Mondelez propose aux actionnaires de Hershey 107 dollars par titre en cash et action, ce qui valorise le groupe, fondé en 1894 en Pennsylvanie (est), à près de 23 milliards de dollars, a annoncé Hershey. Mais cette offre a été rejetée par le fabricant des barres chocolatées Reese’s et Misses, très populaires aux Etats-Unis, qui n’a toutefois pas précisé si c’était une fin de non-recevoir. « Le conseil d’administration a unanimement rejeté cette marque d’intérêt et déterminé qu’elle ne fournissait pas de base pour des discussions supplémentaires entre Mondelez et le groupe », a expliqué Hershey. Contacté par l’AFP, Mondelez, né de la scission de Kraft en 2012, n’a pas souhaité commenter.

Partagez moi !

Vous pourriez aussi être intéressé par

En continu Festival

Chefs étoilés, gastronomes et amoureux des bons produits réunis à Saint-Tropez du 4 au 6 mai.

03.05.24
Parrainée par le chef marseillais Gérald Passedat, la 4ème édition de cet événement accueillera Place des Lices un large marché de producteurs et sera ponctuée de démonstrations culinaires assurées par une vingtaine de grands chefs et pâtissiers autour de...

En continu

Face à une augmentation sans précédent de la précarité alimentaire, Ministère, banques alimentaires et industriels s’organisent

17.11.23
Le ministère de l’Agriculture et de la Souveraineté alimentaire a réuni les grands acteurs de l’aide alimentaire et sept entreprises de l'agroalimentaire pour proposer des solutions à l'augmentation de la précarité alimentaire.