En continu brève

L’Australie révèle le « Marais éternel », son nouveau parc national

12.11.14

L’Australie a levé le voile sur son nouveau parc national baptisé le « Marais éternel » mercredi à Sydney où s’ouvre un congrès décennal sur les parcs naturels qui doit constater l’urgence d’en faire plus pour préserver une biodiversité en danger.

Le Congrès mondial des parcs de l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN), un organisme regroupant agences gouvernementales, experts et ONG, doit rassembler 5.000 participants du monde entier à Sydney, jusqu’au 19 novembre. La réunion doit définir un programme d’action pour les 10 ans à venir alors qu’une étude scientifique tire le signal d’alarme, en regrettant l’inaction des gouvernements dans la lutte contre la détérioration des aires protégées, au risque d’en perdre les bénéfices sociaux, écologiques et économiques.

« L’espoir du Congrès c’est de considérer la nature comme une source de solutions, de bien-être général, pas se lamenter sur son sort« , a déclaré la directrice générale de l’UICN Julia Marton-Lefèvre à la presse. Le congrès réfléchira notamment à l’accélération des mesures prises pour atteindre l’objectif mondial fixé par la convention sur la diversité biologique (CDB) de l’ONU qu’au moins 17% des terres et 10% des océans fassent partie du réseau d’aires protégées d’ici à 2020. Environ 15% des masses terrestres sont actuellement protégées et 3% des zones marines. L’Australie a déjà atteint son objectif de 17% d’aires terrestres protégés, a déclaré le ministre de l’Environnement du pays hôte Greg Hunt. « Ce congrès doit protéger les grandes forêts, les océans et les savanes, pas pour 30 ou 50 ans mais pour 100 ans« , a-t-il dit peu avant l’ouverture de la réunion.

Liste verte
Le gouvernement de la Nouvelle-Galles du Sud a annoncé à cette occasion la création d’un nouveau parc national dans les marais du nord de l’Etat, baptisé le « Marais éternel ». Une partie du territoire de ce parc était déjà située dans une zone protégée. Le congrès rendra publique le 14 novembre une « liste verte » des aires protégées de l’UICN qui comprendra une vingtaine de sites répartis dans huit pays, dont la France, selon le directeur du Comité français de l’UICN, Sébastien Moncorps. Ce Congrès se tient alors que la communauté internationale vient d’échouer une nouvelle fois à créer des aires marines protégées dans l’Antarticque.

Fin octobre, la Commission pour la conservation de la faune et de la flore marines de l’Antarctique (CCAMLR) réunie en Australie n’a pas réussi à se mettre d’accord sur deux propositions de créations d’aires marines protégées. L’Australie, l’UE et la France proposaient de créer une aire marine protégée d’un million de km2 en Antarctique de l’Est. La Nouvelle-Zélande et les États-Unis souhaitaient eux une aire de 1,3 million de km2 en mer de Ross, au Sud-Ouest de l’Antarctique.

Partagez moi !

Vous pourriez aussi être intéressé par

En continu

Refugee Food organise un ragoût solidaire pour 200 personnes

01.12.23
Lundi 18 décembre, Refugee Food organise un ragoût solidaire entre 19h30 et 22h30 à Ground Control, dans le 12ème arrondissement de Paris.

En continu

7ème édition à Albi de #Bon, le festival ludique, festif, gourmand mais aussi pédagogique

29.05.24
C’est dans le Sud-Ouest de la France, à Albi, qu’on retrouvera les 6,7 et 8 juin le Festival #Bon - Ramène tes parents à destination des enfants curieux d’en apprendre plus sur le manger bien et bon.

En continu

Le Festival des Mets et des Mots à Villers-Cotterêt annonce une première édition prometteuse

11.04.24
À 50 minutes de Paris, le Château de Villers-Cotterêts accueillera le weekend du 19, 20 et 21 avril le Festival des Mets et des Mots, une coproduction signée Cité internationale de la langue française et Mission Française du Patrimoine...