En continu brève

Carrefour: manifestation à Massy contre les « attaques de la direction »

par AFP
08.12.17

300 salariés de Carrefour, selon la CGT, ont manifesté jeudi devant le siège du groupe à Massy (Essonne) pour « riposter » aux « attaques de la direction » en termes d’emplois et de conditions de travail, a constaté une journaliste de l’AFP.

« Salaires minables, manque d’effectif, souffrance au travail, contrats précaires, fermetures de magasins, réduction de personnel, location-gérance, travail dominical: la CGT riposte », pouvait-on lire sur la banderole affichée devant l’entrée du siège du géant de la distribution. Le mot d’ordre était repris sur les tee-shirts portés par de nombreux manifestants. Le rassemblement, à l’appel du collectif CGT du groupe (hypermarchés, supermarchés, entrepôts, banque…), a réuni des salariés venus de plusieurs régions de France.

« Non à des dividendes formidables pour des salaires minables », pouvait-on lire ainsi sur une banderole de la CGT Carrefour Market de la Sarthe. « On est ici pour alerter la direction », dire « qu’on n’acceptera pas le plan de restructuration », a déclaré à l’AFP Philippe Allard, l’un des représentants de la CGT.Le plan doit être présenté le 23 janvier par le Pdg Alexandre Bompard, arrivé à la tête du distributeur l’été dernier. Le collectif redoute la disparition de « plus de 5.000 postes » dans les effectifs français, entre une restructuration qui devrait toucher le siège (« plus de 1.200 suppressions d’emplois sur 4.000 », selon la CGT), l’intensification de la location-gérance, ainsi que la poursuite d’autres projets (centralisation des plateformes administratives et marchandises, automatisation des caisses des stations services) qui pourrait toucher environ 500 salariés.

« Quid aussi des vendeurs ? » dans les espaces non-alimentaires des hypermarchés après l’accord conclu entre Carrefour et Fnac Darty pour l’achat d’électroménager et d’électronique, demande M. Allard, qui craint que les espaces soient loués à Fnac Darty. La CGT entendait aussi alerter à propos des conditions de travail dans l’entreprise. « Dans certains magasins, on a un taux d’absentéisme qui monte jusqu’à 12% », dû à « une surcharge de travail » par manque d’effectifs et à la « pression » de la hiérarchie, a affirmé Frédéric Gérard, délégué Supermarchés Carrefour Market, qui travaille en caisse dans les Yvelines. La conséquence en est une grande souffrance au travail, dit-il, avec des salariés « harcelés ». Gestionnaire de stocks dans un magasin parisien, Nadia raconte qu’on l’a « isolée de tout le monde » après qu’elle a dénoncé le manque de personnel. La salariée dit être en arrêt maladie après avoir fait une tentative de suicide.

Partagez moi !

Vous pourriez aussi être intéressé par

En continu

Mieux Manger au Ciné, l’association qui œuvre pour une meilleure alimentation dans les lieux culturels s’allie à Open Food Facts

Mieux Manger au Ciné, l’association qui œuvre pour une meilleure alimentation dans les lieux culturels s’allie à Open Food Facts

En continu Cinéma

Projection-débat avec le réalisateur de “La ferme des Bertrand” au cinéma Le Méliès de Montreuil

25.01.24
Grand succès du Fipadoc, "La ferme des Bertrand" de Gilles Perret en projection-débat avant sa sortie en salle le 31 janvier

En continu Festival

Chefs étoilés, gastronomes et amoureux des bons produits réunis à Saint-Tropez du 4 au 6 mai.

03.05.24
Parrainée par le chef marseillais Gérald Passedat, la 4ème édition de cet événement accueillera Place des Lices un large marché de producteurs et sera ponctuée de démonstrations culinaires assurées par une vingtaine de grands chefs et pâtissiers autour de...