En continu brève

Banques alimentaires et Restos du Coeur satisfaits

par AFP
22.05.15

Les Banques alimentaires et les Restos du Coeur se sont déclarés vendredi « satisfaits » des mesures votées jeudi soir par les députés pour empêcher les grandes surfaces de jeter de la nourriture. L’Assemblée nationale a voté jeudi soir à l’unanimité des amendements au projet de loi sur la transition énergétique visant notamment à interdire aux distributeurs du secteur alimentaire de rendre leurs invendus impropres à la consommation. Selon ces amendements, les distributeurs devront s’efforcer de prévenir tout gaspillage ou, à défaut, d’utiliser leurs invendus par des dons aux associations en charge de l’aide alimentaire, pour l’alimentation animale ou encore à des fins de compost pour l’agriculture, la valorisation énergétique… « La prise de conscience évolue et tant mieux », soulignent dans un communiqué les Banques alimentaires, qui récupèrent chaque jour des denrées alimentaires qui ne sont plus commercialisables, pour les redistribuer aux plus démunis. Elles « se félicitent notamment de la mise en place d’un cadre officiel de la pratique du don alimentaire », à savoir la mise en place obligatoire, avant le 1er juillet 2016, d’une convention entre les associations et les moyennes et grandes surfaces de plus de 400 m2.

« La convention devra préciser les engagements de chacun des partenaires, la sécurité sanitaire des aliments, la traçabilité, la destination des denrées, les modalités pratiques, la qualité des aliments… Les conditions pour proposer aux personnes accueillies des produits de qualité sont ainsi mises en place », estiment les Banques alimentaires. Dans un autre communiqué, les Restos du Coeur « se félicitent » aussi de cette convention, « permettant de sécuriser le don des invendus alimentaires et d’uniformiser les pratiques », mais soulignent qu’elle ne « doit pas se traduire concrètement par une pression supplémentaire exercée sur les associations ni remettre en cause des partenariats existants ». « La priorité doit aller à la pérennisation des mécanismes d’incitation du don », demande l’association fondée par Coluche, réclamant notamment la « clarification » du dispositif fiscal incitant au don. En 2014, les banques alimentaires ont récolté 63.000 tonnes de denrées alimentaires auprès du monde agricole, des industries agroalimentaires et de la grande distribution. Environ un million de personnes ont bénéficié cet hiver de l’aide des Restos du Coeur.

Partagez moi !

Vous pourriez aussi être intéressé par

En continu

Refugee Food organise un ragoût solidaire pour 200 personnes

01.12.23
Lundi 18 décembre, Refugee Food organise un ragoût solidaire entre 19h30 et 22h30 à Ground Control, dans le 12ème arrondissement de Paris.

En continu

Face à une augmentation sans précédent de la précarité alimentaire, Ministère, banques alimentaires et industriels s’organisent

17.11.23
Le ministère de l’Agriculture et de la Souveraineté alimentaire a réuni les grands acteurs de l’aide alimentaire et sept entreprises de l'agroalimentaire pour proposer des solutions à l'augmentation de la précarité alimentaire.

En continu Cinéma

Projection-débat avec le réalisateur de “La ferme des Bertrand” au cinéma Le Méliès de Montreuil

25.01.24
Grand succès du Fipadoc, "La ferme des Bertrand" de Gilles Perret en projection-débat avant sa sortie en salle le 31 janvier