Culture food À LIRE OU PAS

Catherine Bernard : sa part des anges

24.09.19

Amis trop sensibles à la vigne, trop émotifs à la vue d’un raisin brûlé par le soleil de la canicule, évitez ce livre trop bien écrit qui risque de vous faire pleurer tout au long de ses 80 pages.

Passé de journaliste talentueuse et amour passionnel de vigneronne sont le cocktail qui donne à l’écriture de « Ma part des anges » cette sublimation poétique d’une absence : celle des 2 % d’alcool qui s’évaporent dans les fûts, volatilisés à jamais. Et bien sûr la vigneronne Catherine Bernard partage ses connaissances scientifiques sur ce phénomène pour que l’auteure Catherine Bernard puisse mieux l’évacuer, laisser au vin son mystère, sa part de rêverie qui fait que chacun cherche le sien, son préféré, celui qui lui raconte une histoire qu’il a envie d’entendre.

Catherine Bernard alterne ainsi le récit de son quotidien : un engagement physique avec la vigne, souvent pénible, avec l’esprit, l’âme du vin qu’elle va produire et dont aucune équation chimique ne permettra jamais de comprendre les subtilités. « Ange, singulier ou pluriel? Un jour, j’ai saisi l’ellipse. Les anges, c’est nous les vignerons? Oui. Vins d’anges. À la floraison, bref moment du cycle végétal de la vie de la vigne, nous sommes ses anges gardiens. »

« Ma part des anges » de Catherine Bernard / Les ateliers d’argol / 15€

Partagez moi !

Vous pourriez aussi être intéressé par

Culture food

Amis gastronomes qui fuyez le sur-tourisme et les canicules, la Flandre vous attend !

18.06.24
À l'occasion de la sortie de la magnifique deuxième édition du Fooding Belgique, deux artistes de la scène flamande ont cuisiné à Paris pour une soirée intitulée "Tout Feu Tout Flandre", on ne saurait mieux dire.

Culture food La BnF Gourmande

L’alimentation de demain, vue d’hier

27.05.24
Alors que le dixième anniversaire d’Alimentation Générale est l’occasion d’un regard rétrospectif sur les années écoulées, la BnF vous invite à un voyage dans le temps : comment imaginait-on, au début du XXe siècle, l’alimentation des années 2000 ?

Culture food La BnF gourmande

Le chocolat à l’affiche

Fondée en 1816 par Jean Antoine Brutus Menier (1795-1853), la Maison Menier devient, au cours du XIXe siècle, un véritable empire. L’une des clefs du succès du chocolatier est la conscience de l’importance de la publicité.