Portrait L'épicerie de poche

L’Ouvre-boîte, the place to be

02.08.14

L’Ouvre-boîte est caché dans les ruelles d’Arles, tout à côté de l’hôtel du Cloitre. On y vient pour ses boites de sardines, mais aussi pour prendre l’apéro jusque tard dans la nuit. Derrière le comptoir, Alex Arnal, un bourlingueur doué qui a roulé sa bosse en Belgique chez Kobe Desramaults (Indewulf) ou au Verre volé à Paris avant de s’installer là, avec la simple envie d’ouvrir un lieu avec de bons produits. « Au départ, ça a commencé comme ça, avec les boites de sardines » nous dit-il en remplissant nos verres d’un Carino, Mas des Agrunelles.  « D’où le nom ! »

 

alex2

Et, de fait, dans l’épicerie pas plus grande qu’un mouchoir de poche, des sardines et des maquereaux, il y en a du sol au plafond, avec une orientation ibérique très marquée, Los Peperetes de Jesus Lorenzo et Conserveira de Lisboa, en têtes de gondole. Mais on trouve aussi des vinaigres artisanaux de chez La Guinelle (vinaigre de Banyuls au pistil de Safran et vinaire de muscat), du sel et du riz de Camargue, de l’huile d’olive de chez Adrien Raybaud et des pâtés de cochon de la ferme du Benefire en Aveyron. Difficile de repartir de l’Ouvre-boîte sans avoir fait son marché. Mais ne négligez pas la Slow attitude! On vous conseille vivement de vous poser sous les grands platanes pour déguster sur place toutes ces bonnes petites boites, une planche de jambon ibériquo ou une des nombreuses créations d’Alex (toujours différentes) customisées talentueusement avec les herbes et légumes du potager du restaurant étoilé camarguais La Chassagnette. La carte est petite mais tout y est excellent et l’apéro se transforme en dîner sans prévenir.

 

alex arnal

L'Ouvre-boîte
Rue du Cloître
13200 Arles
De 11h à 15h et de 18h à 22h.
Fermé mercredi de juin à août ; mercredi et jeudi en septembre.Ouvert du jeudi au dimanche d’octobre à décembre et de mars à mai.

Partagez moi !

Vous pourriez aussi être intéressé par

Portrait Table de fête

Christophe Louie, il maestro du panettone

18.12.23
Brioche culte de la gastronomie italienne, le panettone arrive aujourd’hui sur nos tables. Mais toute la difficulté est d’en trouver un bon. Celui de l'artisan Christophe Louie est sans contexte un des meilleurs que l'on ait goûté depuis longtemps.

Portrait Le vigneron / la vigneronne du mois

Le b. a. Bia ou pourquoi partir à la recherche du Mècle, Chatus ou Bia, ces cépages oubliés ?

15.03.24
Faut-il être passionné par la viticulture, l’environnement, le patrimoine et l’histoire pour se lancer à la recherche des cépages oubliés. Ecouter les vignerons Nicolas Gonin et Pascal Jamet raconter leur travail de prospection à la recherche du Bia, Mècle,...

Portrait Le vigneron / la vigneronne du mois

Thama Sakuma et Bruno Trigueiro, la reconversion XXL

29.01.24
Comment deux jeunes architectes brésiliens animés par un besoin viscéral de reconnexion à la nature, sont-ils passés de São Paulo 22 millions d'habitants à Puimisson 1044 habitants pour y faire un vin magnifique ? L'histoire est passionnante.