Portrait Conversations croisées

Les néo-vignerons : discussion entre «disrupteurs» du paysage viticole français

14.11.18

Désormais, parmi les nouveaux venus on découvre des défenseurs du vin naturel, des hommes et des femmes passionnés par le vin, amoureux de la vigne… Ces militants du vin bio, naturel, éthique, libre !

A l’occasion du salon EquipHotel, Alimentation Générale et Cuisimaniac, organisent des conversations croisées autour des enjeux alimentaires auxquels font face aujourd’hui les professionnels de la restauration. Ces conversations croisées permettront de les aider à redéfinir leur offre actuelle et à repenser leurs concepts de restauration de façon plus éthique et durable.

Thèmes : Qu’est-ce qu’un « disrupteur viticole » ? • Quelles perspectives de consommation pour les années à venir • Boire ou polluer faut-il choisir ? • Être artisan du vin vivant aujourd’hui • L’offre vin naturel en restauration est-elle un avantage concurrentiel ?

Avec :
–       Jean-Hugues Bretin – Fondateur application Raisin
–       Bruno Quenioux – Philosophe du Vin et sommelier (PhiloVino)
–       Jean-Marie Bouldy, propriétaire récoltant, Château Belgrave Pomerol, Bordeaux

Partagez moi !

Vous pourriez aussi être intéressé par

Portrait Québec, la Saison des sucres

Pier-Alexis Soulière, le sommelier qui remet l’érablière de l’église au milieu du village

30.04.24
Dernier volet de notre dossier sur la Saison des sucres au Québec, la rencontre avec une personnalité hors norme. Pier-Alexis Soulière, 20 ans à tourner autour de la planète à écumer les grandes Maisons de gastronomie et les championnats...

Portrait Nos entreprises innovantes

François Isambert, poisson pilote

26.11.23
Au cœur des Pyrénées cathares, l’entrepreneur François Isambert, pêcheur aguerri, a l’idée d’élever et de commercialiser de petites truites en conserve issues de l’aquaculture biologique.

Portrait Le vigneron / la vigneronne du mois

Thama Sakuma et Bruno Trigueiro, la reconversion XXL

29.01.24
Comment deux jeunes architectes brésiliens animés par un besoin viscéral de reconnexion à la nature, sont-ils passés de São Paulo 22 millions d'habitants à Puimisson 1044 habitants pour y faire un vin magnifique ? L'histoire est passionnante.