Portrait À lire

Le Jardin extra ordinaire des Bras

19.12.19

Fils, père, grand-parents se succèdent dans la famille Bras pour faire vivre un jardin de plus de 100 variétés de plantes comestibles qui composent la palette du Chef Sébastien Bras aux commandes du restaurant familial de Laguiole. 344 pages viennent d’être consacrées à cette merveille et nul besoin d’avoir son diplôme de botaniste pour en apprécier toutes les beautés.

Les familiers de la Maison Bras retrouveront leurs petits et pourront même apprendre de la bouche même de Michel l’origine du plat mythique de la Maison : le Gargouillou. Les autres découvriront des plantes comestibles inconnues dont certaines viennent parfois de très loin, ramenées sous le manteau par les éternelles voyageurs que sont Michel et Sébastien.

L’ouvrage est découpé en saisons, même si l’hiver, à près de 1 000 mètres d’altitude, ne permet d’occuper qu’une double page sous la neige! Joli cadeau de Noël donc chez un éditeur dont l’ensemble des collections est inspiré par la nature.

Bras, le goût du jardin / Textes de Michel et Sébastien Bras, avec Cindy Chapelle / Photos de Yannick Fourié / Les éditions Plume de Carotte / 49€

Partagez moi !

Vous pourriez aussi être intéressé par

Portrait Chefs

Et Daniel Humm créa le premier trois étoiles entièrement végétarien. Et puis non, végétalien !

26.01.24
Et Daniel Humm créa le premier trois étoiles entièrement végétarien. Non, végétalien ! Il publie également un magnifique livre d'artiste et vient cuisiner à Paris chez Alain Ducasse pour quelques jours.

Portrait En voyage

Panettones en série limitée

19.12.23
L’épicerie In.gredienti, se trouve à Padoue à côté du restaurant familial des frères Alajmo, Le Calendre. On y trouve de nombreux produits servis à la table de Massimiliano Alajmo, le chef italien triplement étoilé, mais surtout de divins panettones...

Portrait Le vigneron / la vigneronne du mois

Thama Sakuma et Bruno Trigueiro, la reconversion XXL

29.01.24
Comment deux jeunes architectes brésiliens animés par un besoin viscéral de reconnexion à la nature, sont-ils passés de São Paulo 22 millions d'habitants à Puimisson 1044 habitants pour y faire un vin magnifique ? L'histoire est passionnante.