Hospitalité Producteur

Ne ratez pas les porcs noirs de Bigorre!

04.12.14

Ces porcs sont précieux et sensibles. Vous n’en croiserez donc pas des meutes entières au SISQA. Pourtant on ne saurait trop vous conseiller de vous arrêter au stand du Consortiom du noir de Bigorre (Les Halles) ou à celui de Bigorre Promotion (Les découvertes).

Petite quantité, grande qualité. Le Consortium du Noir de Bigorre est une Association qui ne regroupe que 55 éleveurs, 3 salaisonniers, 2 artisans charcutiers et 2 conserveurs. Et si d’aventure vous achetez ce bijoux dans sa version à cuire, oubliez vos réflexes, ce porc là se déguste rosé. Sinon, vous trouverez bien entendu la charcuterie qui se hisse sans peine au niveau du meilleur de la concurrence internationale, notamment  “Jamon Iberico” (espagne) et  “Presunto de Porc Alentejano” (Portugal).

le-porc-noir-1

N’hésitez pas non plus à discuter avec les protagonistes de ce projet unique qui vous expliqueront comment et pourquoi cette race avait tout simplement failli définitivement disparaître de nos terres. Pour Alimentation Générale, c’est Jean-Louis Cazaubon, Président de la Chambre Régionale d’agriculture Midi-Pyrénées, dont la passion pour son territoire est sans limite qui nous a raconté l’histoire dans les grandes largeurs.

C’est avec lui que nous sommes partis à Poumarous, à une vingtaine de kilomètres au sud-est de Tarbes pour constater que ces porcs ont vraiment la belle vie et qu’ils n’envient nullement l’univers carcéral de leurs amis bretons. Forets de chênes avec châtaignes en plus des glands, paysages vallonnés pour ne pas se laisser ramollir les jambons en gambadant, le Porc noir de Bigorre est un noble couvé par une bande de passionnés qui doivent attendre trois ans entre le moment où le cochon nait et le produit fini, le tout dans une économie plus que fragile. Parmi ceux-là, Armand Touzanne Directeur du Consortium du Noir de Bigorre et Bernard Vedere qui nous a accueilli dans son élevage. On les retrouve tous les deux avec Jean-Louis Cazaubon dans notre vidéo, une histoire à mettre entre toutes les mains.

Partagez moi !

Vous pourriez aussi être intéressé par

Hospitalité Artisan

Adriano Farano, le boulanger qui fait exclusivement du pain qui fait du bien

18.01.24
Pane Vivo - l’Officina, l’une des boutiques parisiennes de l'Italien Adriano Farano, n'a qu'une seule promesse : “Un pain qui fait du bien et qui se garde”.

Hospitalité Cultures

La lavande, un eldorado qui fleure bon la prospérité pour les agriculteurs

19.07.19
Arpentant des champs gris-bleu dans la Drôme, un tracteur armé d'une pince de crabe récolte les bottes de lavande: autant de réservoirs à huile essentielle et le rêve d'une prospérité retrouvée pour des centaines de paysans français.

Hospitalité En cuisine

Les recettes maison des chefs confinés

Confinés en pleine pandémie, leurs restaurants fermés, les grands cuisiniers savourent le plaisir du "fait maison" avec les fonds de placard, partageant leurs recettes au cours d'une émission télé ou sur les réseaux sociaux.