En continu brève

Rachat de Davigel (Nestlé) par un fonds américain

par AFP
08.09.15

L’Autorité de la concurrence a annoncé mardi examiner le rachat de la filiale française du groupe Nestlé, Davigel, par le fonds américain d’investissement, Bain Capital à travers sa filiale britannique Brakes Group. Mandatée par la Commission européenne, l’Autorité de la concurrence examinera « notamment les effets de l’opération sur les marchés de la distribution de produits alimentaires surgelés et de glaces destinés à la restauration hors domicile (restaurants, cafétérias, cantines…) sur lesquels les entreprises sont simultanément présentes en France », précise le communiqué de l’Autorité. La reprise de Davigel permettrait au groupe d’étendre sa présence en France, mais aussi d’entrer en Belgique et en Espagne. L’opération lui conférerait également l’exclusivité des droits pour distribuer les marques de glaces de Nestlé hors du marché français, avait précisé en avril le directeur général de Brakes Group, Ken McMeikan, dans un communiqué. « Compte tenu des spécificités de distribution qui caractérisent ces marchés, l’analyse sera menée à la fois au niveau national et au niveau local », a ajouté l’Autorité de la concurrence dans son communiqué.

L’Autorité de la concurrence a par ailleurs rappelé son autorisation récente, le 26 juin 2015, du « rachat de huit adhérents du réseau Relais d’Or Milko par le groupe Pomona, actifs également dans le secteur des surgelés et des glaces ». Nestlé qui envisageait ses « options stratégiques » depuis l’automne 2014, était entré en négociations exclusives avec le fonds Bain Capital à travers sa filiale Brakes Group en avril. Davigel a réalisé l’an dernier un chiffre d’affaires d’environ 700 millions d’euros, ont quantifié les analystes de la BCZ, qui ont toutefois souligné que sa rentabilité était clairement inférieure à la moyenne au sein du groupe Nestlé. La société, spécialisée dans la vente de produits surgelés et réfrigérés pour les restaurateurs et les restaurants collectifs, emploie quelque 3.100 personnes et possède trois ateliers de fabrication à Offranville (Seine-Maritime), Pontivy (Morbihan) et Barbezieux (Charente) et des filiales en Espagne, en Italie et au Portugal, selon son site internet.

Partagez moi !

Vous pourriez aussi être intéressé par

En continu

Face à une augmentation sans précédent de la précarité alimentaire, Ministère, banques alimentaires et industriels s’organisent

17.11.23
Le ministère de l’Agriculture et de la Souveraineté alimentaire a réuni les grands acteurs de l’aide alimentaire et sept entreprises de l'agroalimentaire pour proposer des solutions à l'augmentation de la précarité alimentaire.

En continu

Prix Coal 2023, une grande édition

07.12.23
Elle s’appelle Fabiana Ex-Souza, elle est née au Brésil et vit et travaille à Paris. Elle a reçu hier soir le prix Coal spécial du jury pour son projet Trouxas de Mandinga où l’artiste crée des objets à partir...

En continu Guide brève

Pour ne plus avoir à choisir entre poussette et fourchette, le Fooding Kids vous guide

29.02.24
Le Fooding a encore frappé avec une nouvelle rubrique : le Fooding Kids.