En continu brève

Lindt & Sprüngli porté par des gains de parts de marché en 2015

par AFP
08.03.16

Le chocolatier suisse Lindt & Sprüngli a publié mardi des chiffres supérieurs aux attentes pour 2015 malgré un contexte difficile sur le marché de la confiserie, porté par des gains de parts de marchés et l’expansion de son réseau de boutiques. Sur l’année écoulée, son bénéfice net s’est inscrit en hausse de 11,2% par rapport à l’année précédente, à 381 millions de francs suisses (291 millions d’euros), a indiqué le chocolatier zurichois dans un communiqué. Son résultat d’exploitation a quant à lui progressé de 9,4% à 518,8 millions de francs. Les analystes interrogés par l’agence AWP tablaient en moyenne sur un bénéfice net de 369,7 millions et un résultat d’exploitation de 515,9 millions. Le chocolatier suisse, connu notamment pour ses lapins de Pâques dorés et ses pralines Les Pyrénéens, avait déjà donné un avant goût de ses performances mi-janvier. Il avait alors fait état de ventes en hausse de 13,5% hors effets de change, mais de 7,9% une fois converties en francs suisses, à 3,6 milliards, en raison de la force de la monnaie helvétique. L’exercice a pourtant été marqué par d’importants défis, entre la hausse des prix des fèves de cacao, un climat de consommation morose face aux craintes sur l’emploi et la déflation, mais aussi des conditions météorologiques particulièrement chaudes durant l’été qui ont pesé sur la consommation de chocolat. Le groupe est toutefois parvenu à continuer à gagner des parts de marchés, s’est-il félicité, soulignant que l’expansion de son réseau de boutiques avait contribué à asseoir son image.

L’an passé, il a ouvert 50 nouveaux magasins, dont 16 rien qu’au Brésil. Il dispose désormais de plus de 300 boutiques à travers le monde. Lindt & Sprüngli se positionne sur le segment dit « premium », qui correspond à la fraction haut de gamme du chocolat de grande consommation, ce qui lui permet de mieux résister aux pressions sur les matières premières mais aussi sur les prix dans la distribution que nombre de ses concurrents. Le chocolatier suisse a confirmé son objectif de croissance organique à moyen et long terme entre 6 et 8%. Il entend également poursuivre l’intégration de Russell Stover, le confiseur américain connu notamment à travers le film « Forrest Gump », qu’il a racheté en 2014, réalisant ainsi la plus grosse acquisition de son histoire.

Partagez moi !

Vous pourriez aussi être intéressé par

En continu

Le Festival des Mets et des Mots à Villers-Cotterêt annonce une première édition prometteuse

11.04.24
À 50 minutes de Paris, le Château de Villers-Cotterêts accueillera le weekend du 19, 20 et 21 avril le Festival des Mets et des Mots, une coproduction signée Cité internationale de la langue française et Mission Française du Patrimoine...

En continu

Refugee Food organise un ragoût solidaire pour 200 personnes

01.12.23
Lundi 18 décembre, Refugee Food organise un ragoût solidaire entre 19h30 et 22h30 à Ground Control, dans le 12ème arrondissement de Paris.

En continu

Refugee Food Festival revient pour une deuxième édition à Nice

12.06.24
Parmi les 11 autres villes de France et de Suisse où l’association posera ses valises, c’est de l’édition qui aura lieu au soleil du 12 au 16 juin dont on voulait vous parler.