En continu brève

Les prix alimentaires à leur plus bas en 4 ans (FAO)

11.09.14

Paris, 11 sept 2014 (AFP) – Le prix du panier alimentaire de base a atteint en août son plus bas niveau en quatre ans, en raison notamment de la moindre demande en produits laitiers qui effondre les cours, selon la FAO qui publié jeudi son indice mensuel.
C’est le 5e mois consécutif de baisse pour l’indice des prix alimentaires qui atteint 196,6 points, en baisse de 7,3 points par rapport à juillet, indique l’Organisation des Nations unies pour l’agriculture et l’alimentation qui décèle les premiers effets de l’embargo russe. L’indice des produits laitiers, avec une moyenne de 200,8 points, en perd 25,3 soit une baisse de 11,2% par rapport à juillet et de 19% en un an, en raison de l’abondance de l’offre à l’export.

Selon la FAO, « l’embargo russe sur les produits laitiers de plusieurs pays (occidentaux) au début du mois (d’août) a contribué à la chute des prix » en réduisant la demande puisque de gros fournisseurs comme l’Union européenne et la Nouvelle-Zélande sont visés par les sanctions russes.
Simultanément, « le fléchissement des importations de lait entier en poudre par la Chine (premier importateur mondial) a favorisé l’incertitude des marchés ».

Le prix des céréales est également en retrait « aux alentours de 182,5 points en août », soit -1,5% de moins qu’en juillet mais près de 12% de moins qu’en août 2013. Pour la FAO, les prix du blé sont « tombés à leur plus bas niveau depuis juillet 2010 », de même pour les cours du maïs qui tous deux bénéficient de productions mondialement abondantes.

Seul le riz a vu ses prix augmenter en août: pour la FAO les « disponibilités de riz semblent être abondantes à l’échelle mondiale ». Mais les stocks étant détenus par un petit nombre de pays et souvent gérés par les gouvernements, « ces pays ont le pouvoir d’influencer les cours mondiaux, en décidant d’écouler ou non ces réserves sur le marché », explique l’économiste  de la FAO Concepción Calpe. Ce qu’a fait la Thaïlande ces derniers mois. La FAO a revu en hausse de 14 millions de tonnes ses estimations mondiales de  production de céréales pour l’année à 2,512 milliards de tonnes (riz et millet compris).

Enfin le sucre est à la baisse lui aussi, en retrait de 15 points (8%) et à on plus bas niveau depuis novembre 2009. Ainsi que l’indice de la viande, en baisse de 2,5 points en un mois, mais de 25 points (14%) sur un an.

Partagez moi !

Vous pourriez aussi être intéressé par

En continu Cinéma

Projection-débat avec le réalisateur de “La ferme des Bertrand” au cinéma Le Méliès de Montreuil

25.01.24
Grand succès du Fipadoc, "La ferme des Bertrand" de Gilles Perret en projection-débat avant sa sortie en salle le 31 janvier

En continu

Refugee Food Festival revient pour une deuxième édition à Nice

12.06.24
Parmi les 11 autres villes de France et de Suisse où l’association posera ses valises, c’est de l’édition qui aura lieu au soleil du 12 au 16 juin dont on voulait vous parler.

En continu Festival

Chefs étoilés, gastronomes et amoureux des bons produits réunis à Saint-Tropez du 4 au 6 mai.

03.05.24
Parrainée par le chef marseillais Gérald Passedat, la 4ème édition de cet événement accueillera Place des Lices un large marché de producteurs et sera ponctuée de démonstrations culinaires assurées par une vingtaine de grands chefs et pâtissiers autour de...