En continu brève

Lait: le chinois Synutra continue d’investir en France

par AFP
08.04.16

Le groupe Synutra, numéro trois de la nutrition infantile en Chine, devrait construire une seconde usine à Carhaix (Finistère), consacrée cette fois au lait UHT, et a signé un contrat avec Sodiaal pour la fourniture de lait par l’usine Candia de La Talaudière (Loire). « Nous allons lancer les études de faisabilité pour cette usine de lait UHT. Les travaux devraient débuter en 2018 pour une mise en exploitation fin 2019/début 2020« , a expliqué à l’AFP Patrick Bischofberger, Directeur général de Synutra France dont le siège est à Carhaix. Une première usine dédiée à la poudre de lait a commencé à produire en début de semaine à Carhaix, a-t-on appris jeudi auprès de l’entreprise. Cette nouvelle usine pour le lait UHT aura tout d’abord une capacité de fabrication de 150.000 t et emploiera environ 150 personnes. Dans une deuxième phase, pour laquelle les travaux devraient débuter en 2020, la capacité de cette usine sera doublée. Elle devrait alors employer « environ 300 personnes« . « Au total« , avec les 250 personnes employées à terme dans l’usine de poudre de lait, « 550 personnes travailleront sur le site » Synutra de Carhaix. « Pas au-delà« , a précisé M. Bischofberger.

L’usine de poudre de lait et de lactoserum (30.000 t, également pour le marché chinois), qui a entamé sa production en début de semaine, va encore « monter en puissance« , puisque l’établissement n’est pas encore totalement terminé mais, « globalement, le chantier progresse« , a indiqué son DG. « Les premières citernes de lait ont été réceptionnées lundi, soit 60.000 litres. Mercredi, nous en étions à 100.000 l/jour. Si tout se passe comme prévu, rapidement, à partir de début mai, nous devrions être en mesure d’honorer la totalité de notre contrat avec (la coopérative) Sodiaal, soit 900.000 à un million de litres de lait par jour« , a déclaré M. Bischofberger. La société Candia a également annoncé jeudi la signature d’un contrat de dix ans renouvelable avec Synutra, portant sur la fourniture annuelle d’environ 450 millions de briquettes de lait de 20 cl qui seront commercialisées sous les marques du groupe Synutra destinées au marché chinois. « Ce contrat permettra de valoriser chaque année 60 millions de litres de lait des producteurs de la coopérative Sodiaal » dont le lait est transformé et conditionné sur le site Candia de La Talaudière, près de Saint-Etienne, indique Candia dans un communiqué. Des travaux co-financés par Candia et Synutra débuteront dès juillet avec la construction d’un nouveau bâtiment sur le site de Candia. Les nouvelles capacités de production seront opérationnelles début 2017 et les premières expéditions vers la Chine auront lieu dès le deuxième trimestre 2017, ajoute le groupe.

Depuis l’affaire du lait trafiqué à la mélamine, qui a contaminé plus de 300.000 enfants et provoqué la mort de six d’entre eux, la classe moyenne chinoise recherche une meilleure qualité sanitaire dans ces produits, qualité qu’elle espère trouver dans des pays ayant des procédures de qualité et de traçabilité plus rigoureuses. En septembre dernier, les Maîtres Laitiers du Cotentin en Normandie ont aussi signé un contrat de partenariat avec Synutra « pour une durée de dix ans et un volume de 150.000 tonnes« , ce qui devrait générer autour de « 150 emplois« , selon M. Bischofberger. « Les Maîtres laitiers construisent l’usine qui ne travaillera pas exclusivement pour nous mais avec cet engagement de notre part« , a rappelé le PDG. Selon les Maîtres laitiers, l’usine, qui devrait commencer à fonctionner en 2017, produira elle aussi des briquettes pour la consommation infantile.

Partagez moi !

Vous pourriez aussi être intéressé par

En continu

Médias et gastronomie au programme de la 19ème édition des Rencontres Rabelais

10.11.23
Intitulée « Médias et gastronomie, comment ça fonctionne ? », la dix-neuvième édition des Rencontres Rabelais se tiendront à Tours les 16 et 17 novembre prochains.

En continu

Prix Coal 2023, une grande édition

07.12.23
Elle s’appelle Fabiana Ex-Souza, elle est née au Brésil et vit et travaille à Paris. Elle a reçu hier soir le prix Coal spécial du jury pour son projet Trouxas de Mandinga où l’artiste crée des objets à partir...

En continu Guide brève

Pour ne plus avoir à choisir entre poussette et fourchette, le Fooding Kids vous guide

29.02.24
Le Fooding a encore frappé avec une nouvelle rubrique : le Fooding Kids.