En continu

La filière sucre française doit être réorganisée, estime Didier Guillaume

par AFP
13.03.19

La filière sucre française doit être réorganisée, a estimé mercredi le ministre de l’Agriculture Didier Guillaume avant de recevoir dans la matinée la direction du groupe allemand Südzucker qui souhaite fermer deux sites sucriers en France.

« Il y a un double phénomène, le cours du sucre s’est effondré (…) et parallèlement il n’a jamais été autant produit de betteraves et de betteraves à sucre. Donc c’est un vrai problème, il va falloir réorganiser cette filière » a déclaré le ministre sur Sud Radio. M. Guillaume a assuré que la filière sucre française « n’est pas remise en cause« , malgré la « peut-être fermeture » de sites Saint-Louis Sucre, filiale depuis 2001 de l’industriel allemand Südzucker. « Ce matin, ce que je vais dire au président (de Südzucker, NDLR) c’est vous ne pouvez pas agir comme ça, vous ne pouvez pas être un prédateur économique dans notre pays », a ajouté le ministre qui recevra le dirigeant allemand avec les présidents des régions concernées.

Le gouvernement va notamment regarder « ce que ça va coûter à cette entreprise -si elle devait le faire en 2020 – de nettoyer un site« , a précisé M. Guillaume. Au-delà, le ministre a estimé que la filière sucre française « n’est pas du tout une filière du passé« . « Il faut avancer dans la mécanisation, dans les biocarburants, dans le bioéthanol, il faut aller dans la transition énergétique« , a-t-il dit. « Aujourd’hui l’agriculture, la ruralité peuvent être à la pointe de la transition énergétique et notamment pour les biocarburants » a-t-il estimé. Saint-Louis Sucre a annoncé le 14 février la fermeture de deux de ses quatre sucreries en France en 2020 ainsi qu’une vaste réorganisation pour faire face à une baisse des cours du sucre, ce qui se traduirait par 130 suppressions d’emplois. Les sites de Cagny (Calvados), Eppeville (Somme) et Marseille sont visés. Selon les syndicats, en maintenant symboliquement une poignée d’employés sur ces sites, le groupe allemand empêche le déclenchement d’un processus de recherche de repreneurs.

Partagez moi !

Vous pourriez aussi être intéressé par

En continu

Face à une augmentation sans précédent de la précarité alimentaire, Ministère, banques alimentaires et industriels s’organisent

17.11.23
Le ministère de l’Agriculture et de la Souveraineté alimentaire a réuni les grands acteurs de l’aide alimentaire et sept entreprises de l'agroalimentaire pour proposer des solutions à l'augmentation de la précarité alimentaire.

En continu

Mieux Manger au Ciné, l’association qui œuvre pour une meilleure alimentation dans les lieux culturels s’allie à Open Food Facts

Mieux Manger au Ciné, l’association qui œuvre pour une meilleure alimentation dans les lieux culturels s’allie à Open Food Facts

En continu

Le Festival des Mets et des Mots à Villers-Cotterêt annonce une première édition prometteuse

11.04.24
À 50 minutes de Paris, le Château de Villers-Cotterêts accueillera le weekend du 19, 20 et 21 avril le Festival des Mets et des Mots, une coproduction signée Cité internationale de la langue française et Mission Française du Patrimoine...