Culture food TV

Sacrée croissance!, le dernier film de Marie-Monique Robin

03.11.14

Après Le monde selon monsanto et Notre poison quotidien, Sacrée croissance!, le dernier documentaire de Marie-Monique Robin, journaliste et réalisatrice engagée, explore les limites du dogme de la croissance économique illimitée et enquête sur des alternatives à travers quatre domaines clés : la production alimentaire (agriculture urbaine), l’argent (les monnaies locales), l’énergie (villes en transition) et la définition de la richesse et du … bonheur.

Vous vous souvenez sûrement : « Le monde selon Monsanto ». Quasi deux heures d’enquête minutieuse, menée à la baguette par une teigne de documentariste qui ne lâche rien. C’était en 2008. Marie-Monique Robin a récidivé avec « Notre poison quotidien en 2010 », toujours avec cet art de la démonstration imparable, une méthode journalistique éprouvée de coupage et recoupage des informations qui vous laisse sans voix et sans voies, tant les éléments à charge sont démontrés. La réalisatrice en est souvent resté là, considérant que les solutions n’était pas de son ressort, mais bien entre les mains de nos dirigeants.

Sacrée croissance
L’équipe de Marie-Monique Robin

Croissance
ARTE diffuse la nouvelle pièce du puzzle des pathologies d’un monde très malade avec « Sacrée croissance ! » qui, comme le titre l’indique, part de ce mot magique que tout politique se doit de convoquer à tout bout de discours : La croissance. Mais cette fois-ci, la réalisatrice prend les choses à l’envers. Les constats sont faits par des penseurs (Dominique Méda, Rob Hopkins, fondateur du mouvement « Villes en Transition »), des scientifiques (Dennis Meadows) ou des économistes (Herman Daly, Tim Jackson, Andrew Simms) venus à 70% du Royaume-Uni et des Etats-Unis.

Ils démontrent livres après livres et séminaires après séminaires que la croissance, c’est fini. C’était un cycle qui correspondait à une époque de développement du capitalisme, mais comme tous les cycles, il s’achève, et la survie de la planète dépend désormais des nouvelles politiques que les humains seront capables, ou non, de mettre en œuvre. Le tour du monde Marie-Monique Robin Côté consiste essentiellement à apporter de manière empirique de l’eau à leur moulin.

sacree-croissance-marie-monique-robin-1
L’initiative au Canada, Fresh City Farms

Expériences exemplaires
Le documentaire consiste à montrer qu’un corpus de diverses expériences de microéconomie sur la planète trace une voie, pourrait donner les clefs nécessaires à la gouvernance du cycle suivant. On passe par deux projets très pertinents d’agriculture urbaine, l’un à Toronto au Canada, l’autre à Rosario en Argentine, on s’arrête longuement au Brésil et en Allemagne pour observer l’une des 2000 monnaies locales qui circulent dans le monde, on part à Samsø, un île de 4000 habitants au nord du Danemark pour observer des solutions à la transition énergétique et on se finit au Bouthan, une monarchie absolue de 700 000 habitants pour observer un système éducatif comme on n’a osé en imaginer dans nos rêves les plus utopiques. Le tout avec comme élément central le principe de Bonheur National Brut (BNB) qui vient remplacer avantageusement le PNB en vigueur dans nos contrées.

Comment ne pas aimer ce voyage, même si on est en droit de s’étonner qu’aucune expérience française n’ait fait l’objet d’une seule image de la réalisatrice. C’est un documentaire d’espoir, qui permet de se dire que quelque part sur la planète des humains pensent autrement et singulièrement réfléchissent aux générations futures. L’adhésion et l’empathie sont forcément au rendez-vous.

Sacrée croissance
Pro Huertas, en Argentine

Généraliser le BNB?
Mais il reste néanmoins difficile de se contenter de la microéconomie pour penser les enjeux de la planète. Au détour d’une phrase, l’un des économistes interviewé avoue d’ailleurs, qu’aujourd’hui encore, ce sont les banques qui mènent le monde et qu’elles ne sont pas encore prêtes à penser la planète comme les protagonistes du film. Rien donc dans « Sacré croissance ! » sur ceux qui précisément la sacralisent encore. Rien sur d’autres économistes qui pensent différemment et qui pourraient ouvrir des voies sur les grands thèmes de macroéconomie qui permettraient d’imaginer un généralisation du BNB.

Sacrée croissance
ARTE / 4 novembre 2014 / 20h50
Accès pendant 7 jours sur le site d’ARTE
Sacrée croissance est décliné en livre et en DVD Arte éditions.
Le blog de Marie-Monique Robin

Partagez moi !

Vous pourriez aussi être intéressé par

Culture food Québec, la Saison des sucres

La Maison de Soma, un modèle de table champêtre et d'agrotourisme

05.04.24
Perdue dans la forêt à près de deux heures de route de Montréal en direction des pistes de ski de Mont-Tremblant, se trouve une maison qui interroge l'idée de ce que sera le restaurant de demain. Évidemment un espace...

Culture food Québec, le temps des sucres

Le mystère Poutine

21.03.24
Nous sommes en 2024 et Poutine se vend encore en t-shirt dans différentes tailles et couleurs, en Russie sûrement pendant la récente campagne électorale, mais aussi au Québec. Question de genre évidemment, puisqu'il s'agit ici de LA Poutine, emblème...

Culture food La BnF gourmande

Le chocolat à l’affiche

Fondée en 1816 par Jean Antoine Brutus Menier (1795-1853), la Maison Menier devient, au cours du XIXe siècle, un véritable empire. L’une des clefs du succès du chocolatier est la conscience de l’importance de la publicité.