Culture food Festival

Mange, Lille ! fête ses dix ans en se penchant sur les enjeux du journalisme culinaire

19.10.23
Illustration Romane Lefebvre, alias Roro Mawouane

Du 20 au 22 octobre, l’association Mange, Lille ! fête dix ans de bouillonnement qui ont mis en valeur les atouts culinaires des Hauts-de-France.  Elle en profite pour inviter ses écoles voisines, Sciences Po Lille et l’École Supérieure de Journalisme (ESJ), à plancher sur le journalisme culinaire. Et pour ceux que le sujet ennuie, rassurez-vous, elle a imaginé d’autres plats à déguster.

La première édition du festival « Boire, Manger, Dire » nous rappelle vaguement l’intitulé d’un Master qui a récemment pris ses marques au sein de Sciences Po Lille : le fameux “BMV”, pour Boire, Manger, Vivre. Pas tout à fait un hasard, car l’événement est effectivement co-organisé avec Benoît Lengaigne, à l’origine et professeur responsable de cette nouvelle formation. “La vérité c’est que j’avais ce festival en tête depuis un moment, j’ai écrit un projet qui présentait déjà les huit Temps Bouille il y a un an et demi”, nous confie-t-il.
Les premières bases de l’initiative posées, il s’est empressé de soumettre l’idée au directeur de l’ESJ, Pierre Savary, très emballé par cette proposition de collaboration. Sur la même longueur d’onde, la journaliste et auteure Marie-Laure Fréchet, cofondatrice et Présidente de l’association Mange, Lille !  a transformé le tout en un précieux cadeau d’anniversaire. Mais comme dans toutes les bonnes tables, quand il y en a pour trois, il y en a pour quatre et L’Institut Supérieur des Arts Appliqués (LISAA) a également contribué aux festivités en organisant un concours interne pour la construction de son identité visuelle. 

“La vérité, c’est que j’avais ce festival en tête depuis un moment, j’ai écrit un projet qui présentait déjà les huit Temps Bouille il y a un an et demi”

Benoît Langaigne

Le menu est fourni. Au total, huit débats – ces fameuses Temps Bouille – prévus sur les journées de samedi et dimanche. Leurs thématiques sont larges tout en délimitant les frontières d’un sujet d’actualité, allant de la définition du métier de journaliste culinaire à la diversité des médias dans leurs formes et leurs modalités d’expression, en passant par la transversalité du domaine de l’alimentation.
Les personnalités invitées à débattre sont à la mesure de ce large périmètre. On retrouve bien sûr de nombreux journalistes comme Stéphane Méjanès (plusieurs supports), Estérelle Payany (Télérama), Franck Pinay-Rabaroust (Bouillantes) ou encore Ezechiel Zerah (Pomélo, Zenchef) et François Régis Gaudry (France Inter, Paris Première) qui fera une intervention en visio depuis Montréal lors de l’inauguration. Les cheffes et chefs sont aussi de la partie, c’est le cas de Florent Ladeyn (Vert Mont, Bloempot, Bierbuik) qui joue à domicile et de Manon Fleury (Datil) notamment. 

Au cours du week-end, d’autres formats de partage sont prévus. Vendredi, concerts et pièce de théâtre à la Gare Saint-Sauveur. Samedi, conférence de l’INA autour de ses archives culinaires sous forme d’une projection-débat. Dimanche, remise du prix Mange Livre 2023, attribué cette année à Noémie Calais et Clément Osé pour Plutôt nourrir paru aux éditions Tana. Ce prix récompense une littérature qui prône le respect de la nature, de la vie et de la biodiversité, en insistant sur le bien manger. Une initiative dont nous ne manquerons pas de vous parler prochainement.

 

Fort heureusement pour le grand public, le programme du weekend ne se limite pas aux enjeux de l’écriture culinaire. En effet, comme l’été à Avignon, “BMD” possède un festival OFF que l’association Mange, Lille ! décrit très justement comme “l’arrière cuisine du festival”. Vous trouverez assurément votre bonheur dans cette programmation complémentaire : découverte des Cafés Muda, fabrication de bière au Singe savant, visite guidée gourmande du Palais des Beaux-Arts de Lille ou encore brocante culinaire au Bazaar de St-So.

Le festival du bien boire, bien manger et bien dire est gratuit et ouvert à toutes celles et ceux qui désirent s’informer sur l’avenir du journalisme culinaire, et sur la manière dont l’information alimentaire est traitée. C’est surtout l’occasion de partager un délicieux moment autour d’une idée originale, permettant de rassembler des profils différents lors d’un week-end qui promet découvertes et réflexions. Bon anniversaire !

Partagez moi !

Vous pourriez aussi être intéressé par

Culture food Restauration

Excursion dans quatre food courts parisiens au goût du jour

Voici quelques années, le mot même de food court, que l'on a pris l'habitude de ne pas traduire, était  absent de l'univers de la restauration. Concept plutôt anglo-saxon, le voilà rendu ultra tendance avec l'ouverture récente de plusieurs pôles...

Culture food Évènement

L’immense patrimoine gourmand numérisé de la Bibliothèque Nationale de France

21.05.24
Pour les chanceux férus de patrimoine gourmand qui seront à Paris le 28 mai prochain, il est urgent de vous inscrire à cette rencontre Gallica des plus appétissantes.

Culture food La BnF Gourmande

L’alimentation de demain, vue d’hier

27.05.24
Alors que le dixième anniversaire d’Alimentation Générale est l’occasion d’un regard rétrospectif sur les années écoulées, la BnF vous invite à un voyage dans le temps : comment imaginait-on, au début du XXe siècle, l’alimentation des années 2000 ?