En continu brève

Tereos essuie une perte nette annuelle, plombé par le sucre

par AFP
08.06.16

Le groupe coopératif Tereos, premier sucrier français (marque Beghin Say), a essuyé une perte nette de 20 millions d’euros sur son exercice 2015/2016, en raison de l’effondrement des cours mondiaux du sucre, mais a maintenu sa marge opérationnelle. La perte nette part du groupe s’établit à 20 millions d’euros, contre un bénéfice de 43,2 millions en 2014/2015, « du fait d’effets non récurrents« , a souligné mardi dernier le président du directoire Alexis Duval lors d’une conférence de presse.

Le chiffre d’affaires est lui en légère baisse de 2,3% à 4,2 milliard d’euros, a indiqué le groupe, connu pour sa marque Beghin Say. Le cours mondial du sucre, qui s’est affaissé depuis 2011, s’est en effet effondré de 16% sur l’ensemble de l’exercice écoulé, qui courait d’avril 2015 à mars 2016. « Mais le premier semestre a constitué le point bas de la crise pour nous et il y a eu une reprise au deuxième semestre« , a assuré M. Duval. L’excédent brut d’exploitation (Ebitda) est lui en baisse de 3% à 439 millions d’euros, mais la marge d’Ebitda ajusté reste de 10,5% d’un exercice à l’autre, tirée par l’activité hors Europe, notamment au Brésil.

Tereos a par ailleurs « anticipé l’évolution profonde de son environnement et a renforcé sa compétitivité« , a assuré Thierry Lecomte, président du conseil de surveillance. La première étape du plan 2015/2018 de réduction des coûts et d’amélioration de la productivité a donné « pleine satisfaction », avec déjà « plus de 30 millions d’euros » de gains de compétitivité réalisés, sur un objectif annoncé de 100 millions d’ici 2018, selon un communiqué. On assiste depuis l’été 2015 à une remontée des cours mondiaux du sucre. Dans ce contexte, Tereos prévoit en 2016/17 une « augmentation significative de son résultat opérationnel, en hausse de 20 à 25% », selon le communiqué.

Partagez moi !

Vous pourriez aussi être intéressé par

En continu Rendez-vous

Rencontres de Gallica : Vigne et vin

27.11.23
Cette séance des « Rencontres de Gallica » propose de montrer la place majeure de la viticulture dans la société française, à travers des sélections de documents dédiés à la vigne et au vin.

En continu

Refugee Food organise un ragoût solidaire pour 200 personnes

01.12.23
Lundi 18 décembre, Refugee Food organise un ragoût solidaire entre 19h30 et 22h30 à Ground Control, dans le 12ème arrondissement de Paris.

En continu Cinéma

Projection-débat avec le réalisateur de “La ferme des Bertrand” au cinéma Le Méliès de Montreuil

25.01.24
Grand succès du Fipadoc, "La ferme des Bertrand" de Gilles Perret en projection-débat avant sa sortie en salle le 31 janvier