En continu brève

Surfant sur la mode du « sans sucre », Charles et Alice accroît ses capacités

par AFP
27.11.17

Surfant sur la mode du « sans sucre » ajouté, le spécialiste des compotes Charles et Alice a annoncé la mise en service d’une nouvelle ligne de production qui permet d’accroître de 40% la capacité de son usine d’Allex (Drôme). L’investissement, qui a permis la création de 17 emplois, est de 8 millions d’euros, a indiqué vendredi dernier le PDG de l’entreprise Thierry Goubault. « Le marché est porteur et on reste très optimiste sur son évolution », a-t-il indiqué à l’AFP. « Cet investissement nous permet de franchir un palier ».

Charles et Alice est né en 2011 de la fusion de Charles Saraud, une vieille PME du Vaucluse spécialisée dans les desserts aux fruits que M. Goubault avait rachetée quatre années auparavant, et de l’ancienne filiale française du groupe suisse Hero, que M. Goubault avait dirigée quelques années plus tôt au cours de sa carrière de cadre international. Depuis, la société a multiplié ses volumes par 2,5 et porté son chiffre d’affaires de 100 à 150 millions d’euros. Elle s’est fixé pour objectif de porter ses ventes à 200 millions dans un délai de 3 à 5 ans.

Elle traite actuellement 60.000 tonnes de fruits par an dans ses deux usines de la Drôme et du Vaucluse. Charles et Alice réalise 10% de son activité dans le bio. Le marché est en forte croissance, mais le groupe se trouve confronté à des problèmes d’approvisionnement en pommes et poires. Il a ainsi signé une vingtaine de partenariats avec des arboriculteurs bio de la région pour sécuriser ses fournitures en matière première.

La société de 400 personnes, actuellement très franco-française, mise aussi sur l’international pour se développer. Elle dispose déjà d’une petite usine en Pennsylvanie, qui emploie 25 personnes, pour capitaliser sur l’aspiration d’une partie de la population américaine à manger plus sain. Son capital est actuellement détenu à 75% par les sociétés d’investissement CM CIC Investissement et Equistone, et le solde par le management, dont M. Goubault.

Partagez moi !

Vous pourriez aussi être intéressé par

En continu

Prix Coal 2023, une grande édition

07.12.23
Elle s’appelle Fabiana Ex-Souza, elle est née au Brésil et vit et travaille à Paris. Elle a reçu hier soir le prix Coal spécial du jury pour son projet Trouxas de Mandinga où l’artiste crée des objets à partir...

En continu

7ème édition à Albi de #Bon, le festival ludique, festif, gourmand mais aussi pédagogique

29.05.24
C’est dans le Sud-Ouest de la France, à Albi, qu’on retrouvera les 6,7 et 8 juin le Festival #Bon - Ramène tes parents à destination des enfants curieux d’en apprendre plus sur le manger bien et bon.