En continu

Royaume-Uni: les banques alimentaires face à un afflux de demandes sans précédent

par AFP
01.05.20

La distribution de nourriture aux plus démunis par les banques alimentaires au Royaume-Uni s’est très fortement accrue en raison de la crise sanitaire, constatent vendredi plusieurs associations.

Trussell Trust, qui gère 1.200 banques alimentaires à travers le pays, explique connaître un niveau d’activité jamais vu, avec un bond de 81% sur un an dans la distribution de colis lors des deux dernières semaines de mars. La hausse atteint même 122% pour la nourriture distribuée aux enfants. L’association explique qu’un grand nombre de personnes n’arrivent pas à joindre les deux bouts, en raison de salaires ou minima sociaux trop peu élevés.

De son côté le réseau IFAN (Independent Food Aid Network) signale une hausse de 59% entre février et mars. Plusieurs associations, dont celles déjà citées ainsi que Child Poverty Action Goup ou la fondation Joseph Rowntree, saluent les mesures du gouvernement consistant à relever le montant des minima sociaux ou la prise en charge des salaires pour éviter les licenciements. Mais elles préviennent que cela ne sera pas suffisant pour aider les plus vulnérables face à la crise économique, d’autant que la pauvreté était déjà en augmentation avant la pandémie.

Et la crise économique promet de faire exploser le chômage et de renforcer un peu plus cette tendance. Les associations rappellent qu’en moyenne les ménages ayant recours aux banques alimentaires n’ont que 50 livres par semaine pour vivre, une fois déduit le coût du logement. Elles demandent au gouvernement de mettre en place un mécanisme d’aide d’urgence pour les familles et les individus les plus démunis, qui comprendrait notamment une hausse des aides sociales et des mécanismes de soutien plus souples. « Il n’est simplement pas juste que tant de gens doivent se tourner vers les banques alimentaires (…) Les familles avec enfants sont particulièrement touchées et n’ont pas les moyens dont elles ont besoin pour s’en sortir« , note Helen Barnard, responsable de la fondation Joseph Rowntree, qui lutte contre la pauvreté.

Le gouvernement a réagi en rappelant qu’il avait mis en place des mesures sans précédent de soutien à l’économie. « Pour ceux qui sont le plus dans le besoin, nous avons injecté plus de 6,5 milliards de livres dans le système d’aide sociale, avec une hausse du crédit universel (minima sociaux, ndlr) de 1.040 livres par an« , selon un porte-parole de l’exécutif britannique.

Partagez moi !

Vous pourriez aussi être intéressé par

En continu

Le Festival des Mets et des Mots à Villers-Cotterêt annonce une première édition prometteuse

11.04.24
À 50 minutes de Paris, le Château de Villers-Cotterêts accueillera le weekend du 19, 20 et 21 avril le Festival des Mets et des Mots, une coproduction signée Cité internationale de la langue française et Mission Française du Patrimoine...

En continu

Refugee Food organise un ragoût solidaire pour 200 personnes

01.12.23
Lundi 18 décembre, Refugee Food organise un ragoût solidaire entre 19h30 et 22h30 à Ground Control, dans le 12ème arrondissement de Paris.

En continu Guide brève

Pour ne plus avoir à choisir entre poussette et fourchette, le Fooding Kids vous guide

29.02.24
Le Fooding a encore frappé avec une nouvelle rubrique : le Fooding Kids.