En continu Politique

Qualité des aliments : les eurodéputés pressent pour mettre fin aux doubles standards

par AFP
13.09.18

Le Parlement européen a exhorté jeudi la Commission et les États membres à faire plus pour mettre fin aux différences de qualité qui peuvent exister entre des produits vendus sous le même emballage d’un pays à l’autre au sein-même de l’Union.

Ces « doubles standards » sont dénoncés en particulier par les pays de l’Est, qui constatent des différences, avec par exemple des pâtes à tartiner moins crémeuses, du chocolat en poudre moins intense, ou même des produits non alimentaires comme les détergents ou les produits pour bébé. « Les produits à doubles standards sapent la confiance des citoyens dans le fonctionnement juste du marché intérieur et requièrent donc une solution au niveau européen. (…) Il ne peut y avoir ni de produits de seconde classe, ni de consommateurs de seconde classe dans l’UE« , a souligné le rapporteur Olga Sehnalová (S&D), citée dans un communiqué.

La Commission européenne avait publié il y a un an des recommandations pour les États membres et développe une nouvelle méthodologie pour améliorer les tests comparatifs afin de déceler toute différence de qualité. Les eurodéputés souhaite que les entreprises qui vendent un produit dans l’ensemble de l’UE avec une composition variant d’un pays à l’autre indique les différences sur les étiquettes. Ils invitent ainsi les fabricants « à envisager d’inclure un logo sur leurs emballages qui montrerait que le contenu et la qualité de la même marque est identique dans tous les pays de l’UE ». Ils recommandent également diverses mesures, comme la promotion de l’échange d’informations transnationales entre les associations de consommateurs ou la mise à disposition d’un espace pour le dépôt de plaintes de consommateurs.

Ils suggèrent de mettre en place une unité spécialisée dans le suivi et la surveillance des produits ou encore de mettre en place une base de données ouverte au public et analysées « au plus tard fin 2018 ». Le Parlement estime aussi que la réforme en cours de la directive sur les pratiques déloyales devrait introduire l’interdiction de toute pratique discriminatoire en termes de qualité.

Partagez moi !

Vous pourriez aussi être intéressé par

En continu Cinéma

Projection-débat avec le réalisateur de “La ferme des Bertrand” au cinéma Le Méliès de Montreuil

25.01.24
Grand succès du Fipadoc, "La ferme des Bertrand" de Gilles Perret en projection-débat avant sa sortie en salle le 31 janvier

En continu

Le Festival des Mets et des Mots à Villers-Cotterêt annonce une première édition prometteuse

11.04.24
À 50 minutes de Paris, le Château de Villers-Cotterêts accueillera le weekend du 19, 20 et 21 avril le Festival des Mets et des Mots, une coproduction signée Cité internationale de la langue française et Mission Française du Patrimoine...