En continu brève

Macron veut évaluer les négociations entre distributeurs et fournisseurs

par AFP
07.10.15

Le gouvernement va mettre en place une mission indépendante chargée d’évaluer les conditions de la négociation commerciale entre distributeurs et fournisseurs, a annoncé mercredi Emmanuel Macron, appelant les acteurs à « l’apaisement ». « Je demanderai sous peu à une mission indépendante d’établir, d’ici la fin de l’année, un rapport sur le cadre des négociations commerciales et sur la répartition de la valeur ajoutée entre chaque acteur au moment des discussions », a déclaré le ministre de l’Economie.

Cette période de l’année est l’occasion pour la grande distribution et ses fournisseurs de discuter des tarifs des produits de consommation courante pour l’année à venir. « Les négociations sont un moment crucial, parfois source de tensions. Chaque année, l’alerte sonne un peu plus fort. Je veux rappeler le rôle assigné à chacun, pour l’intérêt économique: l’apaisement des relations commerciales, l’équilibre à préserver qui est de la responsabilité de la distribution, et la nécessité d’un encadrement par les pouvoirs publics », a expliqué Emmanuel Macron.

La guerre des prix, qui fait rage en France depuis deux ans, « peut très mal finir si l’intérêt de tous ne prévaut pas sur l’intérêt de chacun », a avertit le ministre qui a également insisté sur le fait que le gouvernement et lui-même seront « extrêmement vigilants » pour surveiller le processus de négociation et sanctionner d’éventuelles dérives. « J’userai de mon pouvoir d’assignation chaque fois que cela sera nécessaire. La Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes effectuera des contrôles dès le début des discussions et non plus seulement une fois les contrats conclus. Et je n’hésiterai pas à user de mon pouvoir d’action contentieuse s’il le faut », a avertit Emmanuel Macron.

Le ministre a également déclaré qu’il serait particulièrement attentif aux conséquences de la création de super-centrales par plusieurs acteurs de la grande distribution. « Je veillerai à ce qu’elles n’aboutissent pas à des positions d’entente ou des pratiques restrictives de concurrence », a-t-il prévenu. « Je serai intransigeant sur ce point et je n’hésiterai pas à rendre public les noms des entreprises qui ne respecteront pas les règles du jeu », a déclaré M. Macron concluant : « Mais l’Etat ne peut pas tout. Il faut comprendre que la responsabilité se conjugue au pluriel. Vous disposez d’un cadre large pour définir vos relations commerciales. Il convient de l’utiliser de manière juste, efficace et équilibrée. »

Partagez moi !

Vous pourriez aussi être intéressé par

En continu

Refugee Food organise un ragoût solidaire pour 200 personnes

01.12.23
Lundi 18 décembre, Refugee Food organise un ragoût solidaire entre 19h30 et 22h30 à Ground Control, dans le 12ème arrondissement de Paris.

En continu Guide brève

Pour ne plus avoir à choisir entre poussette et fourchette, le Fooding Kids vous guide

29.02.24
Le Fooding a encore frappé avec une nouvelle rubrique : le Fooding Kids.