En continu brève

L’Allemagne retire du marché des oeufs contaminés par un insecticide

par AFP
03.08.17

L’Allemagne se mobilisait jeudi pour juguler un début de crise alimentaire avec des centaines de milliers d’oeufs contaminés par une substance toxique, le fipronil, et importés pour l’essentiel des Pays-Bas. Les chaînes de supermarchés allemands, du discounter Lidl à Rewe, ont stoppé la commercialisation des oeufs infectés. Un système de codage alphanumérique permet de repérer les lots qui doivent être retirés des étalages. Les consommateurs qui auraient achetés des oeufs avant qu’ils soient retirés de la vente sont invités à prendre connaissance des lots à ne pas consommer sur un portail dédié (www.lebensmittelwarnung.de).

Une « conférence téléphonique de crise » a lieu aussi ce jeudi entre plusieurs régions d’Allemagne et le gouvernement allemand, a indiqué le ministre de l’Agriculture allemand, Christian Schmidt (CSU), à la radio. Ce dernier tiendra un point presse en fin d’après-midi à Berlin. Mercredi, l’organisme allemand KAT qui compte parmi ses membres les principaux producteurs d’oeufs en Allemagne et dans les pays limitrophes, a fait état de 100 élevages aux Pays-Bas ayant utilisé la substance toxique et qui ont dû être fermés, contre quatre en Allemagne et un en Belgique.

A l’origine de l’affaire, des éleveurs de volailles aux Pays-Bas ont fait appel à Chickfriend, une société spécialisée pour éradiquer la prolifération du pou rouge, un parasite très néfaste pour les poules. Cette société aurait employé un produit à base de plantes, le Dega 16, contaminé par le principe actif de plusieurs insecticides, le fipronil, produit entre autres par le chimiste allemand BASF. Cette molécule, couramment utilisée dans les produits vétérinaires contre les puces, les acariens et les tiques, est interdite dans le traitement des animaux destinés à la chaîne alimentaire, tels que les poules.

En grande quantité, le fipronil est considéré comme « modérément toxique » pour l’homme par l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Il est dangereux pour les reins, le foie et la thyroïde, a indiqué l’organisme néerlandais chargé de la sécurité alimentaire et sanitaire NVWA.

Partagez moi !

Vous pourriez aussi être intéressé par

En continu

Prix Coal 2023, une grande édition

07.12.23
Elle s’appelle Fabiana Ex-Souza, elle est née au Brésil et vit et travaille à Paris. Elle a reçu hier soir le prix Coal spécial du jury pour son projet Trouxas de Mandinga où l’artiste crée des objets à partir...

En continu Rendez-vous

Rencontres de Gallica : Vigne et vin

27.11.23
Cette séance des « Rencontres de Gallica » propose de montrer la place majeure de la viticulture dans la société française, à travers des sélections de documents dédiés à la vigne et au vin.

En continu

Le Festival des Mets et des Mots à Villers-Cotterêt annonce une première édition prometteuse

11.04.24
À 50 minutes de Paris, le Château de Villers-Cotterêts accueillera le weekend du 19, 20 et 21 avril le Festival des Mets et des Mots, une coproduction signée Cité internationale de la langue française et Mission Française du Patrimoine...