En continu Distribution

La viande bientôt classée par étoiles

02.08.14

L’étiquetage de la viande vendue en rayon des supermarchés va va être simplifié et les morceaux seront classés de une à trois étoiles selon leur qualité, indique un arrêté du ministère de l’Économie publié au Journal Officiel mercredi 30 juillet.

Pour une information au consommateur «plus simple et plus compréhensible», les grandes et moyennes surfaces pourront, à partir de décembre prochain, utiliser des termes génériques comme «steak» ou «rôti» à la place du nom précis du muscle (tende de tranche, jumeau…), «peu connu» des clients, précise l’arrêté.

Cette dénomination simplifiée s’accompagnera cependant d’un classement par étoile selon la qualité, un peu comme pour les hôtels, trois étoiles correspondant à la qualité maximale et une étoile «pour le potentiel de qualité le moins élevé». Ainsi un steak ou un rôti issu d’un rond de tranche affranchi, ainsi qu’une entame de tende de tranche seront classés trois étoiles, tandis qu’un morceau du même type bénéficiera seulement d’une étoile, s’il est découpé dans un talon du tende de tranche ou un rond de gîte à la noix affranchi.

Pour Olivier Andrault, chargé de mission alimentation à l’UFC-Que Choisir interrogé par l’AFP, «ce système d’étoiles pour apprécier la qualité va dans le bon sens car, dans un contexte de baisse générale de la consommation de produits bruts en faveur des plats préparés, l’expertise des consommateurs pour les produits bruts n’est plus la même». Mais, «il y a encore beaucoup à faire pour les produits préparés où l’étiquetage se limite au type de viande utilisée» (viande de boeuf…), sans mention du morceau ni de l’origine.

En effet, comme le rappelle M. Andrault, la Commission européenne bloque sur ce sujet, alors que des pays comme la France poussent pour que l’étiquetage des plats préparés soit renforcé, depuis le scandale des lasagnes au cheval qui a jeté la suspicion sur les pratiques de l’industrie agroalimentaire.

La viande fraîche a, elle, des règles d’étiquetage beaucoup plus précises, puisque l’indication de l’origine est obligatoire en boucherie, comme sur les viandes emballées vendues en rayon.

Partagez moi !

Vous pourriez aussi être intéressé par

En continu

Médias et gastronomie au programme de la 19ème édition des Rencontres Rabelais

10.11.23
Intitulée « Médias et gastronomie, comment ça fonctionne ? », la dix-neuvième édition des Rencontres Rabelais se tiendront à Tours les 16 et 17 novembre prochains.

En continu

Prix Coal 2023, une grande édition

07.12.23
Elle s’appelle Fabiana Ex-Souza, elle est née au Brésil et vit et travaille à Paris. Elle a reçu hier soir le prix Coal spécial du jury pour son projet Trouxas de Mandinga où l’artiste crée des objets à partir...

En continu

Le beau, le bon et le bien fait récompensés par le Label Fabriqué à Paris

14.11.23
Le jury du Label "Fabriqué à Paris" s'est réuni le 10 novembre 2023 pour récompenser les produits de l'artisanat les plus authentiques. Parmi les 486 candidatures, il a distingué 15 lauréats, répartis en cinq catégories.