En continu Chine

La Chine reprend l’importation de viande canadienne, les relations restent glaciales

par AFP
07.11.19

La Chine a confirmé mercredi qu’elle reprendrait les importations canadiennes de viande, mais a demandé à Ottawa de libérer une dirigeante du géant chinois Huawei détenue au Canada, afin que les relations entre les deux pays puissent reprendre « rapidement leur cours ».

Pékin a expliqué mercredi qu’Ottawa avait présenté un plan d’action qui « répond essentiellement aux exigences nécessaires à la sécurité » et que la Chine commencerait à accepter les certificats sanitaires pour la viande importée du Canada. Le Premier ministre du Canada, Justin Trudeau, a tweeté mardi que la Chine reprendrait les importations, remerciant le nouvel ambassadeur du Canada à Pékin et l’industrie de la viande « d’avoir contribué à rouvrir ce marché clé pour nos producteurs de viande et leurs familles ». Fin juin, la Chine avait demandé au Canada de suspendre immédiatement les exportations de viande canadienne à destination de son territoire à la suite de la découverte de faux certificats d’exportation.

Cette suspension faisait suite à celle des importations de porc d’une entreprise canadienne, les autorités chinoises ayant invoqué la découverte de ractopamine, un produit dopant interdit en Chine, dans une cargaison en provenance du Canada. Les relations entre Ottawa et Pékin traversent une crise sans précédent depuis l’arrestation le 1er décembre à Vancouver d’une dirigeante du géant chinois des télécoms Huawei, Meng Wanzhou, accusée par les États-Unis d’avoir contourné les sanctions américaines visant l’Iran. L’audience d’extradition de Mme Meng doit commencer en janvier. Pékin s’est toutefois refusé mercredi à dire si sa décision était le signe de l’amélioration des relations entre la Chine et le Canada.

« La partie chinoise n’est pas responsable des difficultés que connaissent les relations entre la Chine et le Canada », a souligné mercredi devant la presse un porte-parole de la diplomatie chinoise, Geng Shuang, renouvelant l’appel à libérer Mme Meng et à la laisser « rentrer en toute sécurité en Chine ». M. Geng a exhorté le « nouveau gouvernement canadien (…) à faire progresser les relations entre la Chine et le Canada par des mesures concrètes, afin qu’elles reprennent rapidement leur cours ».

Partagez moi !

Vous pourriez aussi être intéressé par

En continu

C’est reparti pour une nouvelle édition du Festival du Livre gourmand de Périgueux

08.11.23
Sous la Présidence d'Olivier Roellinger cette année, le Festival du Livre gourmand de Périgueux revient avec une édition thématisée "bien manger à tous les âges”.

En continu

Médias et gastronomie au programme de la 19ème édition des Rencontres Rabelais

10.11.23
Intitulée « Médias et gastronomie, comment ça fonctionne ? », la dix-neuvième édition des Rencontres Rabelais se tiendront à Tours les 16 et 17 novembre prochains.

En continu

Face à une augmentation sans précédent de la précarité alimentaire, Ministère, banques alimentaires et industriels s’organisent

17.11.23
Le ministère de l’Agriculture et de la Souveraineté alimentaire a réuni les grands acteurs de l’aide alimentaire et sept entreprises de l'agroalimentaire pour proposer des solutions à l'augmentation de la précarité alimentaire.