En continu brève

Japon: la gouverneure reporte le déménagement du marché au poisson de Tsukiji

par AFP
01.09.16

La gouverneure de Tokyo, Yuriko Koike, a annoncé mercredi le report à une date encore indéterminée du déménagement du marché au poisson de Tsukiji, le plus grand du monde, afin de s’assurer de la sûreté et de la maîtrise des coûts du nouveau site. « J’ai écouté des opinions pour ou contre depuis mon entrée en fonction, j’ai lu des livres, j’ai vu le nouveau marché, le magnifique bâtiment et écouté des experts, mais des doutes demeurent« , a-t-elle expliqué lors d’une conférence de presse. Outre la question de la sûreté, elle a évoqué « la transparence des coûts« . « Le projet de déménagement a déjà coûté 588,4 milliards de yens (5,16 milliard d’euros) incluant les frais liés à l’assainissement des sols, ce qui m’inquiète« , a souligné l’élue qui a pris il y a exactement un mois les commandes de la capitale japonaise après la démission de Yoichi Masuzoe, accusé de mauvais usages de fonds politiques.

« Pourquoi utilise-t-on de la sorte l’argent des contribuables, il faut l’expliquer« , a-t-elle insisté. Un groupe d’examen sera mis en place pour passer en revue le dossier. Après déjà maintes péripéties, le marché de Tsukiji devait déménager dans la baie de Tokyo le 7 novembre prochain, sur un site précédemment occupé par une usine de gaz. Les études effectuées sur ce site de Toyosu, qui avait été choisi il y a des années, ont montré des quantités de benzène 43.000 fois supérieures aux normes, ce qui a entraîné des travaux supplémentaires pour assainir les lieux et a retardé le projet. Sept séries d’examens récents ont montré que la limite de benzène n’était plus dépassée, mais un huitième test doit être réalisé pour confirmer. Mme Koike souhaite attendre le résultat de ces études en janvier. Les opposants au report arguent de leur côté que tout est prêt et que le coût augmente chaque jour en attendant le déplacement.

Le marché de Tsukiji, riche d’une histoire de plus de 80 ans, a gardé l’atmosphère des années de l’ère Showa, en référence aux quatre premières décennies d’après-guerre. Toutefois, parce que les bâtiments ne sont pas conformes aux plus récentes normes antisismiques et que les lieux ne répondent pas non plus aux actuels standards d’hygiène, tout le monde convient qu’il faut un autre marché, mais pas forcément un déménagement. Beaucoup des grossistes n’apprécient en effet pas la destination de Toyosu, qu’ils jugent peu commode pour les restaurateurs du centre de Tokyo. En outre, Toyosu sera un marché fermé au grand public, alors que Tsukiji grouille de monde.

Partagez moi !

Vous pourriez aussi être intéressé par

En continu

Refugee Food organise un ragoût solidaire pour 200 personnes

01.12.23
Lundi 18 décembre, Refugee Food organise un ragoût solidaire entre 19h30 et 22h30 à Ground Control, dans le 12ème arrondissement de Paris.

En continu Événement

Qu’est-ce qui est jeudi, à Paris, avec gastronomie, bistronomie et bonne ambiance garantie ? Le Food Market de Belleville!

15.11.23
Qu'est-ce qui est jeudi, à Paris, avec gastronomie, bistronomie et bonne ambiance garantie ? Le Food Market de Belleville!

En continu Rendez-vous

Rencontres de Gallica : Vigne et vin

27.11.23
Cette séance des « Rencontres de Gallica » propose de montrer la place majeure de la viticulture dans la société française, à travers des sélections de documents dédiés à la vigne et au vin.