En continu brève

Grippe aviaire: Le Foll confirme un plan d’investissement de cinq ans sur la biosécurité

par AFP
13.05.16

Le ministre de l’Agriculture, Stéphane Le Foll, a rassuré vendredi les professionnels sur la mise en place d’un plan d’investissement de 220 millions d’euros sur cinq ans pour les mesures de biosécurité décidées dans le cadre de la crise aviaire touchant 18 départements du Sud-Ouest. A l’issue d’une table ronde à Mugron (Landes) avec une cinquantaine de représentants de la filière palmipède des régions Aquitaine-Poitou-Charentes-Limousin et Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées, M. Le Foll a rappelé que les premières avances d’indemnisation pour les éleveurs, à hauteur de 50% de l’estimation des pertes, seraient distribuées en mai et juin. Le ministre envisage aussi la possibilité d' »une avance supplémentaire au mois d’octobre et un calage sur 2016-2017″.

Pour les accouveurs (producteurs de poussins), « on a besoin de terminer la négociation avec l’Europe sur les méthodes de calculs d’ici fin mai » et alors « nous verserons les aides », a-t-il souligné. Quant aux entreprises de la filière situées en aval des producteurs (transformateurs, etc.), il a souligné que des reports fiscaux et de cotisations sociales pouvaient être demandés « sans attendre les difficultés, en fonction des estimations de pertes. » Le ministre de l’Agriculture a enfin indiqué « travailler à la mise en place d’un plan d’investissement sur 5 ans avec une enveloppe de 220 millions d’euros pour réussir la mise en place de la biosécurité ». Il faut maintenant « redresser la tête, rebondir et faire en sorte que la filière se projette à 5, 6, 7, 10 ans », a-t-il dit.

Présent à ses côtés, le président du Conseil départemental des Landes, Henri Emmanuelli, a d’ailleurs souhaité que cette « catastrophe soit l’occasion d’un rebond » pour son département, fixant comme objectif pour les Landes de passer du quart au tiers de la production nationale de foie gras. En début de matinée, M. Le Foll avait visité un groupement d’exploitations Label Rouge à Toulouzette (Landes) qui avait été touché par le virus de la grippe aviaire en janvier dernier. A l’issue d’une mesure de « vide sanitaire » (exploitations entièrement vidées de leurs animaux et désinfectées), les premiers canetons y sont arrivés voici quelques jours pour relancer la production.

Pour Dominique Graciet, président de la Chambre d’agriculture de la nouvelle région Aquitaine, Stéphane Le Foll a fait des « annonces de nature à rassurer ». « Il reste à peaufiner le plan d’intervention de l’Etat sur les investissements pour les nouveaux bâtiments et auprès des entreprises, on va le surveiller », a-t-il ajouté. « Globalement, on a une filière correctement accompagnée par les pouvoirs publics », a jugé le Modef (syndicat d’exploitants familiaux) des Landes et son président Christophe Mesplède. « Le problème, c’est dans quel état on va retrouver le marché derrière, puisqu’on ne va plus vendre de production locale pendant plusieurs mois ». Selon lui, le ministre en a d’ailleurs appelé au bon sens des importateurs. Autour de la table, certaines grosses entreprises du secteur se sont engagées à ne pas importer plus que d’habitude, a assuré à l’AFP M. Mesplède. Mais « le risque est là: que l’importation se substitue au manque de production et que, derrière, il y ait moins de place pour les productions locales », d’autant que les prix vont forcément augmenter pour les consommateurs.

Il craint aussi que les gros opérateurs demandent de plus en plus de bâtiments en claustration. Mais, selon lui, M. Le Foll a « clairement répondu » que « le modèle d’élevage en plein air » qui est « un gage de bien-être animal » ne serait pas remis en cause. Le ministre devait se rendre dans l’après-midi sur une autre exploitation dans le Gers.

Partagez moi !

Vous pourriez aussi être intéressé par

En continu

Mieux Manger au Ciné, l’association qui œuvre pour une meilleure alimentation dans les lieux culturels s’allie à Open Food Facts

Mieux Manger au Ciné, l’association qui œuvre pour une meilleure alimentation dans les lieux culturels s’allie à Open Food Facts

En continu Cinéma

Projection-débat avec le réalisateur de “La ferme des Bertrand” au cinéma Le Méliès de Montreuil

25.01.24
Grand succès du Fipadoc, "La ferme des Bertrand" de Gilles Perret en projection-débat avant sa sortie en salle le 31 janvier

En continu Guide brève

Pour ne plus avoir à choisir entre poussette et fourchette, le Fooding Kids vous guide

29.02.24
Le Fooding a encore frappé avec une nouvelle rubrique : le Fooding Kids.