En continu brève

Climat : pour la fondation GoodPlanet « la solution est dans l’assiette »

par AFP
24.09.15

Chacun peut agir quotidiennement contre le réchauffement climatique : « La solution est dans l’assiette », selon la fondation GoodPlanet, qui a proposé jeudi « 60 solutions » visant à « concilier plaisir, santé et climat ». « L’avenir du climat ne peut pas se négocier uniquement dans des grand-messes comme la conférence sur le climat qui se tiendra à Paris à la fin de l’année », a déclaré le directeur général de la fondation, Thierry Touchais, au cours d’une conférence de presse, en présence du fondateur et président de la fondation, le photographe Yann Arthus-Bertrand et du chef multi-étoilé Alain Ducasse.

« Nous avons tous une partie de la solution, il n’y a pas de petit geste inutile », a-t-il souligné. « L’alimentation représente 27% de l’empreinte carbone des ménages français, soit plus que celle des transports (26%) et des logements (24%) », rapelle GoodPlanet. Et, « contrairement à une idée reçue, nous, consommateurs, sommes responsables de 40% du gaspillage alimentaire en France », affirme-t-elle. « Une tomate produite localement mais hors-saison, c’est-à-dire dans une serre chauffée,  génère en moyenne 20 fois plus de gaz à effet de serre, responsables du réchauffement climatique, qu’une tomate locale produite à la bonne saison », indique encore la fondation.

Et boire 1,5 litre d’eau en bouteille par jour pendant une année équivaut « à rouler 1 500 km en voiture, contre 1,5 km en buvant la même quantité d’eau du robinet ». Pour que chacun puisse contribuer à réduire les gaz à effet de serre générés par son alimentation et ses habitudes de consommation, la fondation suggère une série de « solutions concrètes » et de bon sens: être attentif aux emballages inutiles, préférer l’eau du robinet à l’eau en bouteille, privilégier les produits bio et la pêche durable, consommer moins de viande mais plus de fruits et légumes, faire ses courses en « transports doux » (peu gourmands en énergie), récupérer au lieu d’acheter, composter les déchets, trier les déchets d’emballages…

Partagez moi !

Vous pourriez aussi être intéressé par

En continu Cinéma

Projection-débat avec le réalisateur de “La ferme des Bertrand” au cinéma Le Méliès de Montreuil

25.01.24
Grand succès du Fipadoc, "La ferme des Bertrand" de Gilles Perret en projection-débat avant sa sortie en salle le 31 janvier

En continu

Refugee Food organise un ragoût solidaire pour 200 personnes

01.12.23
Lundi 18 décembre, Refugee Food organise un ragoût solidaire entre 19h30 et 22h30 à Ground Control, dans le 12ème arrondissement de Paris.

En continu

Le Festival des Mets et des Mots à Villers-Cotterêt annonce une première édition prometteuse

11.04.24
À 50 minutes de Paris, le Château de Villers-Cotterêts accueillera le weekend du 19, 20 et 21 avril le Festival des Mets et des Mots, une coproduction signée Cité internationale de la langue française et Mission Française du Patrimoine...