En continu brève

Caen: les éleveurs refusent de lever leurs barrages

par AFP
20.07.15

agLes dizaines d’éleveurs qui bloquent lundi les accès à Caen refusent de lever leurs barrages et continuent de demander la venue du ministre de l’Agriculture Stéphane Le Foll qui a proposé de les recevoir jeudi à Paris, ont-ils indiqué à l’AFP. « On reste sur notre position, on veut un ministre de terrain » qui réunisse tous les acteurs de la filière, producteurs, industriels des abattoirs et des laiteries et centrales d’achat des distributeurs, ont déclaré Jean-Yves Heurtin, président de la FDSEA du Calvados, et Samuel Bidert, responsable des Jeunes Agriculteurs (JA). « Les réunions parisiennes qui n’aboutissent à rien, ça ne nous intéresse pas« , a ajouté M. Heurtin, tout en réclamant l’application des accords signés le 17 juin au ministère de l’Agriculture sur la revalorisation des prix de la viande bovine. « Un peu plus de 100 tracteurs » bloquent toujours les accès, répartis en quatre points de blocage, et ce nombre pourrait augmenter dans la journée avec l’arrivée d’éleveurs supplémentaires, selon M. Heurtin. Le ministre de l’Agriculture Stéphane Le Foll a proposé lundi matin aux éleveurs normands qui manifestent à Caen contre la faiblesse du prix de leurs productions de les recevoir jeudi à Paris. D’ici là, le ministre doit recevoir mercredi à 17H00 le rapport du médiateur sur les prix des productions agricoles, demandé il y a quelques semaines. Le médiateur doit évaluer qui des industriels ou des distributeurs freinent les hausses de prix convenues dans la filière. Le problème ces dernières semaines vient davantage des industriels qui transforment la viande que de la grande distribution, estime M. Heurtin après des visites récentes dans les grandes surfaces. « Ils nous ont sorti les factures, les prix auxquels ils achètent la viande ont augmenté. Cela veut dire que les transformateurs leur ont vendu plus cher, mais qu’ils n’ont pas répercuté cette hausse sur les éleveurs« , puisque le prix payé aux producteurs n’a que faiblement augmenté, analyse-t-il.

Partagez moi !

Vous pourriez aussi être intéressé par

En continu Cinéma

Projection-débat avec le réalisateur de “La ferme des Bertrand” au cinéma Le Méliès de Montreuil

25.01.24
Grand succès du Fipadoc, "La ferme des Bertrand" de Gilles Perret en projection-débat avant sa sortie en salle le 31 janvier

En continu

Face à une augmentation sans précédent de la précarité alimentaire, Ministère, banques alimentaires et industriels s’organisent

17.11.23
Le ministère de l’Agriculture et de la Souveraineté alimentaire a réuni les grands acteurs de l’aide alimentaire et sept entreprises de l'agroalimentaire pour proposer des solutions à l'augmentation de la précarité alimentaire.

En continu Rendez-vous

Rencontres de Gallica : Vigne et vin

27.11.23
Cette séance des « Rencontres de Gallica » propose de montrer la place majeure de la viticulture dans la société française, à travers des sélections de documents dédiés à la vigne et au vin.