En continu brève

Bonduelle surfe sur la vague « veggie » et table sur 25% de croissance en 2017/18

par AFP
02.10.17

Bonduelle parie sur la croissance externe et la vague « veggie » pour l’exercice en cours avec une hausse attendue « d’environ 25% » de son chiffre d’affaires consolidé et de sa rentabilité opérationnelle courante. Le groupe, qui cultive plus de 130.000 hectares de légumes et vient de racheter l’Américain Ready Pac Food, a annoncé lundi une hausse de 11,4% de son bénéfice net à 59,8 millions d’euros sur son exercice annuel décalé (2016/17) clos le 30 juin.

Bonduelle a « montré sa capacité de résistance face aux aléas de la conjoncture ainsi que son aptitude à saisir des opportunités de développement », souligne le groupe dans un communiqué. Après avoir vu son chiffre d’affaires progresser de 16,3%, à 2,29 milliards d’euros, il table désormais sur un chiffre d’affaires consolidé et une rentabilité opérationnelle courante en hausse « d’environ 25% » pour l’exercice en cours, à taux de change constants.

La rentabilité opérationnelle courante sur l’exercice 2016-2017 s’établit à 108,3 millions d’euros, en progression de 4,6% en données publiées. L’intégration du groupe américain Ready Pac Food depuis le 21 mars « transforme le profil de l’entreprise » avec une « internationalisation croissante hors Europe » et un « développement de l’activité légumes frais prêts à l’emploi », a expliqué le groupe fondé en 1853.

« La progression constante des activités constituant le périmètre historique du groupe et la contribution en année pleine de Ready Pac Foods laissent augurer pour l’exercice 2017-2018 une forte croissance du chiffre d’affaires et de la rentabilité, en ligne avec les objectifs du plan VegeGo 2025 », ajoute le communiqué.

L’an passé, Bonduelle, dont les marques les plus connues sont Bonduelle, Cassegrains, Globus et Arctic Gardens, a réalisé un taux de marge opérationnelle de 4,7%, après 5,3% lors de l’exercice précédent. Le groupe, qui dispose de 54 sites industriels, a souffert de mauvaises conditions de récoltes dues à des aléas météorologiques en France en 2016, et début 2017 où les gels ont affecté la production de salades notamment.

Partagez moi !

Vous pourriez aussi être intéressé par

En continu

Mieux Manger au Ciné, l’association qui œuvre pour une meilleure alimentation dans les lieux culturels s’allie à Open Food Facts

Mieux Manger au Ciné, l’association qui œuvre pour une meilleure alimentation dans les lieux culturels s’allie à Open Food Facts

En continu

Le Festival des Mets et des Mots à Villers-Cotterêt annonce une première édition prometteuse

11.04.24
À 50 minutes de Paris, le Château de Villers-Cotterêts accueillera le weekend du 19, 20 et 21 avril le Festival des Mets et des Mots, une coproduction signée Cité internationale de la langue française et Mission Française du Patrimoine...

En continu Festival

Chefs étoilés, gastronomes et amoureux des bons produits réunis à Saint-Tropez du 4 au 6 mai.

03.05.24
Parrainée par le chef marseillais Gérald Passedat, la 4ème édition de cet événement accueillera Place des Lices un large marché de producteurs et sera ponctuée de démonstrations culinaires assurées par une vingtaine de grands chefs et pâtissiers autour de...