Culture food Nature

Le printemps selon Takaya Hanayuishi

14.04.20

Un peu de poésie pour ce printemps qui débute … Takaya Hanayuishi, crée des coiffes uniques en leur genre, à mi chemin entre art du bouquets et Ikebana.

Takaya, artiste japonais vivant à Tokyo, a mis au point une technique consistant à attacher du végétal (fleurs, légumes, fruits) dans les cheveux afin d’en faire des œuvres uniques et éthérées, une « unité de l’homme et de la nature » comme il le décrit. Takaya crée ainsi ses œuvres sur place, en choisissant des fleurs fraiches en relation avec la carnation ou la personnalité des individus qu’il coiffe. Un travail intuitif et spontané dont il est presque impossible de planifier le résultat, chaque fleur étant vivante, différente et chaque tige ayant sa propre ligne. Son travail singulier est révélé à travers la photographie mais aussi au travers de performances live souvent organisées dans des lieux uniques comme les temples bouddhistes et les musées à travers le Japon et la Suède. Il a fait l’objet de nombreuses publications et émissions dans le monde entier, notamment Daily Telegraph, Glamour Italia, Holland Herald et NHK World TV. 

Partagez moi !

Vous pourriez aussi être intéressé par

Culture food

Troisième remise des prix pour « Mieux Manger au Ciné », le jury a dû faire face à un afflux de produits innovants et gourmands

23.04.24
Hier soir au cinéma Le Louxor à Paris, la cérémonie de remise des  prix de la 3ème édition du concours « Mieux Manger au Ciné » a montré que l’idée mise en œuvre par des jeunes entrepreneurs de talent...

Culture food

“L’expérience biosphère : 120 jours dans le désert”, le documentaire qui vous fait aimer 2090

13.05.24
Disponible sur Arte jusqu’en 2026, le documentaire de Laurent Sardi nous plonge dans une vision futuriste et optimiste de ce que pourrait être, en 2090, notre quotidien au climat passablement déréglé.

Culture food La BnF gourmande

Le chocolat à l’affiche

Fondée en 1816 par Jean Antoine Brutus Menier (1795-1853), la Maison Menier devient, au cours du XIXe siècle, un véritable empire. L’une des clefs du succès du chocolatier est la conscience de l’importance de la publicité.