Culture food Photographie

La montagne de Nathalie Geoffray de Calbiac

30.11.14

Un brin nostalgiques, sensibles et presque picturales, les photographies de Nathalie Geoffray de Calbiac, réalisées durant le tournage du webdocumentaire Faire la montagne, rendent compte de la vie quotidienne des bergers.

Le Haut- Béarn, dans le département des Pyrénées-Atlantiques, est une zone montagneuse qui s’étend sur les vallées d’Ossau, d’Aspe et de Barétous, soit 65 000 hectares de vallées, estives et sommets où le pastoralisme reste très vivace. Dès les premiers beaux jours, juste après la fonte des neiges, près de 150 bergers partent s’installer dans les quelques 200 estives de ce territoire accidenté, que l’on n’atteint le plus souvent qu’à pied. Ils y resteront de trois à quatre mois, jusqu’à ce que les premiers frimas de l’automne les contraignent à regagner la vallée. Cette période de relatif isolement, les bergers la passent dans des cabanes au confort rustique, en compagnie de leurs brebis, de leurs chiens, parfois de leurs ânes, de quelques poules ou cochons. Tous les jours, quel que soit le temps, sous le soleil ou sous la pluie, parfois dans le brouillard, ils mènent leur troupeau paître, traient leurs brebis deux fois par jour, fabriquent leur fromage. C’est ce qu’ils appellent « faire la montagne ».

Faire la montagne, c’est aussi le nom d’un projet transmédia auquel la photographe bordelaise Nathalie Geoffray de Calbiac a participé. Parfois un peu nostalgiques, sensibles et presque picturales, les photographies qu’elle a réalisées durant le tournage rendent compte de la vie quotidienne de ces bergers. On y découvre leurs habitations précaires, le geste de l’homme au travail, les bêtes sur les routes et surtout de la montagne aux gros plans de fleurs, un paysage sublimé. Nathalie Geoffray de Calbiac s’est confrontée à de nombreuses disciplines (peinture, création textile, photographie, vidéo, performance) avant de développer des formes artistiques à la fois singulières et complémentaires les unes des autres. Aujourd’hui, photographie, banc-titre, vidéo, voix et performance forment la base de ses créations, toutes tournées vers la vulnérabilité de l’être humain.

Ailleurs sur le web

Partagez moi !

Vous pourriez aussi être intéressé par

Culture food Évènement

L’immense patrimoine gourmand numérisé de la Bibliothèque Nationale de France

21.05.24
Pour les chanceux férus de patrimoine gourmand qui seront à Paris le 28 mai prochain, il est urgent de vous inscrire à cette rencontre Gallica des plus appétissantes.

Culture food La BNF gourmande

Paris qui consomme

18.07.24
Alors que Paris s’apprête à recevoir le monde entier à sa table pendant les Jeux olympiques, la BnF vous propose de découvrir un ouvrage de 1893, Paris qui consomme, d’Emile Goudeau et Pierre Vidal.

Culture food La BNF gourmande

Les mangeuses et mangeurs de glace

27.06.24
Pour saluer l’arrivée de l’été (c'est du moins une hypothèse calendaire avérée! ), la Bibliothèque nationale de France vous emmène ce mois-ci déguster des glaces en compagnie de Louis-Léopold Boilly (1761-1845).