Culture food TV

Eric Guérin part en jungle

08.07.14

Après Benjamin Collombat, le chef de Côté Rue à Draguignan (voir notre article de la semaine dernière) en Sologne, cette fois-ci, c’est Eric Guérin qui s’y colle. Le chef étoilé de la Mare aux oiseaux, en Loire-Atlantique, met à son tour ses pas dans ceux de John, le boy scout de l’émission Cuisine sauvage, diffusé sur France 5. Direction la Guadeloupe.

Cuisine sauvage

Ceux qui craignent les clichés du type rhum à gogo, plages paradisiaques et ragoût de lambis en seront pour leurs frais : les deux hommes, acoquinés par la magie de la production, vont passer le plus clair de leur temps dans le vert tendre de la jungle caribéenne. Du coup, les deux premiers jours, on s’ennuie un peu… Et il faut bien un épisode de chasse à la noix de coco, des embrassades et des sauts de cabris pour nous remettre en selle. La quête d’ingrédients insolites, fil rouge de cette émission en milieu gentiment hostile, s’avère assez peu spectaculaire. C’est aussi un peu de notre faute : à force de voir des émissions (culinaires ou pas) menées à un rythme effréné, secouées par un montage survitaminé et tire larmes, la balade en jungle pour récolter des plantes sauvages, du cacao et une papaye, c’est maigre.

Avouons-le : il nous agace légèrement ce John, guide et instructeur de profession, avec son côté Géo trouvetout ascendant cosaque. On soupçonne même Eric Guérin de penser la même chose, les premières heures à sa suite. « Secoue ton sac-à-dos », « fais gaffe où tu mets les pieds », « prends bien tes appuis »... Du coup, on soupire d’aise lorsque le cuisinier prend sa revanche, en fin d’émission, concoctant un petit festin à base de crabes des sables cuits dans des troncs de bambous pour son acolyte. Les deux hommes sont émus devant ces bienfaits de la nature transformés par la main de l’homme. On range le cynisme au placard, et on applaudit.

Cuisine sauvage, épisode 3, diffusion jeudi 10 juillet à 20h40.

Partagez moi !

Vous pourriez aussi être intéressé par

Culture food Évènement

L’immense patrimoine gourmand numérisé de la Bibliothèque Nationale de France

21.05.24
Pour les chanceux férus de patrimoine gourmand qui seront à Paris le 28 mai prochain, il est urgent de vous inscrire à cette rencontre Gallica des plus appétissantes.

Culture food Québec, le temps des sucres

Le mystère Poutine

21.03.24
Nous sommes en 2024 et Poutine se vend encore en t-shirt dans différentes tailles et couleurs, en Russie sûrement pendant la récente campagne électorale, mais aussi au Québec. Question de genre évidemment, puisqu'il s'agit ici de LA Poutine, emblème...

Culture food La BnF gourmande

Le chocolat à l’affiche

Fondée en 1816 par Jean Antoine Brutus Menier (1795-1853), la Maison Menier devient, au cours du XIXe siècle, un véritable empire. L’une des clefs du succès du chocolatier est la conscience de l’importance de la publicité.