Culture food Initiative +

BLOOM sort une BD satirique contre la pêche électrique

24.05.18

Le dessinateur Terreur Graphique et l’auteure Capucine Dupuy dénoncent les conséquences destructrices de la pêche électrique dans une BD satirique que l’association BLOOM publie ce mercredi 23 mai sur son site internet. Une campagne qui exhorte l’Europe à faire interdire de façon totale et définitive la pêche électrique au moment où le Parlement Européen, le Conseil et la Commission sont en pleine phase de négociation.

Depuis le vote du Parlement européen en janvier 2018 en faveur d’une interdiction définitive de la pêche électrique en Europe, les négociations dites « trilogues » sont entamées au sein de l’Union Européenne. La Commission européenne s’est quant à elle positionnée pour l’augmentation des dérogations aux industriels néerlandais. Une décision qui va dans le sens inverse de la position de la France et du Parlement européen.

Un appel à la mobilisation citoyenne

A travers cette bande dessinée (ci-dessous) réalisée par le dessinateur Terreur Graphique et l’auteure Capucine Dupuy, l’association pour la préservation des fonds marins, BLOOM invite « les citoyens à interpeller le Président de la République et le Ministre de l’Agriculture et de l’alimentation, Stéphane Travert pour l’interdiction totale et définitive de la pêche électrique en Europe. » Car malgré la prise de position de la France contre la pêche électrique, Claire Nouvian, fondatrice de BLOOM explique que « si aucun Etat n’a été convaincu de défendre l’interdiction de la pêche électrique, c’est que la France n’a pas même tenté de le faire. Nous sommes face à un problème de double langage du politique, ni plus, ni moins. Il y a un hiatus gigantesque entre l’affichage du gouvernement et les moyens mis en œuvre. Si la France ne se mobilise pas urgemment, il sera impossible de gagner l’interdiction de cette pêche destructrice. Ce ne serait pas seulement accepter une dévastation radicale des océans, ce serait accepter que les politiques publiques détruisent activement l’emploi et l’équilibre économique de nos régions. Les pêcheurs artisans ne peuvent plus attendre. »

 

Partagez moi !

Vous pourriez aussi être intéressé par

Culture food La BnF gourmande

Le chocolat à l’affiche

Fondée en 1816 par Jean Antoine Brutus Menier (1795-1853), la Maison Menier devient, au cours du XIXe siècle, un véritable empire. L’une des clefs du succès du chocolatier est la conscience de l’importance de la publicité.

Culture food Québec, le temps des sucres

Le mystère Poutine

21.03.24
Nous sommes en 2024 et Poutine se vend encore en t-shirt dans différentes tailles et couleurs, en Russie sûrement pendant la récente campagne électorale, mais aussi au Québec. Question de genre évidemment, puisqu'il s'agit ici de LA Poutine, emblème...

Culture food Québec

La providence…

23.05.24
On croyait notre Dossier Québec clôt, mais c'était sans compter un subreptice road trip de notre collaboratrice Emeline Bartoli à quelques 300 kilomètres à l'est de Montréal, direction l'État américain du Maine, et qui l'amène Chez Loulou...