Analyse UN OEIL SUR LE MONDE

Le New York Times signe un portrait stupéfiant des travailleurs mineurs de l’agroalimentaire

21.09.23

On pense évidemment à la journaliste française Florence Aubenas en lisant le très long reportage de sa jeune consoeur américaine Hannah Dreier (prix Pulitzer 2019), qui s’est plongée dans la Virginie la plus profonde, terrain de jeu de Perdue et Tyson, les géants de la transformation de viande.

Le reportage commence en février 2022 en Virginie dans une sorte de camping pour mobil-homes, cyniquement appelé Dreamland, les américains ne reculant devant rien dès qu’il s’agit de marketing. Les caravanes sont des années 60 et offrent le confort minimum nécessaire sur un terrain avec trois fleurs et quelques poules. Marcos Cux vient d’avoir 14 ans, il est passé illégalement du Guatemala aux États-Unis, ce qui ne l’empêche pas d’avoir été dûment embauché par Perdue, géant de l’agroalimentaire qui à moins d’un kilomètre de là, possède une usine de transformation de volaille qui tourne à 1,5 millions de poulets par semaine. Marcos ne travaille qu’à partir de minuit dans le sang et le gras qu’il est chargé de nettoyer avant l’arrivée des premières équipes à cinq heures du matin. Un tiers de l’équipe est composée d’immigrés mineurs comme lui, qui touchent  100 dollars par nuit de travail, montant équivalent à un mois de salaire au Guatemala.

Hannah Dreier

Sans aucun doute la marque des grands journalistes, Hannah Dreier aurait pu s’arrêter là avec une enquête à charge de la folle industrie agroalimentaire américaine et de l’interprétation flottante des lois sur le travail des mineurs. Mais le choix de Marcos est plus subtil. Victime d’un accident, le voilà désormais aidé par différentes structures qui montrent aussi que rien n’est totalement perdu. On le suit à l’aide aux devoirs pour passer en 4ème (8ème grade aux États-Unis) et dans les rassemblements collectifs, y compris religieux, où seul l’espagnol est parlé.
Hannah Dreier a un art du récit qui sait éviter tout larmoiement tout en restant au plus près d’une cruelle réalité, reportage sur le fil du plus haut niveau.

Pour les heureux anglophones c’est que ça se passe et au New York Times les premiers articles lus sont gratuits.

Partagez moi !

Vous pourriez aussi être intéressé par

Analyse

Comment l’agroécologie peut sauver la planète ? Focus sur les Philippines

23.02.24
Les prochaines lignes parlent d’agroécologie comme projet agricole politique, avec l’exemple d’un groupement d’agriculteurs et de scientifiques aux Philippines.

Analyse

Le cercle vertueux des cafés poubelles de Delhi

06.05.24
Les cafés poubelles de Delhi sont l’occasion pour les citadins d’échanger des bouteilles en plastique contre de la nourriture gratuite.

Analyse

Tambouiller en prison

15.01.24
Un livre de recettes pour cuisiner en prison ? Cette initiative, c’est celle que des détenus (uniquement des hommes) ont mené avec l’administration pénitentiaire et les soignants dans le cadre d’un projet sur la santé en milieu carcéral.