Agriculture urbaine

Saint Denis

René Kersanté, l’art de faire pousser des salades en barres

Par -


C’est en 1920 que la grand-mère de René Kersanté s’installe aux frontières de Saint Denis, Stains et Pierrefitte. Petit terrain, petite maison, petit confort. La maison est restée modeste, le confort sans luxe, mais les radis, les salades et les épinards ont vite occupé à plein temps les 3,7 hectares de la propriété de la Ville de Saint Denis. René part à la retraite mais la Ville tient à sa campagne, une histoire à suivre.

Inutile d’en faire des tartines sur la vie de René et des nombreuses années qu’il a passé à faire pousser tout ce qu’il pouvait. Il raconte si bien les histoires que nous avons préféré vous offrir ces 40 ans de vie professionnelles résumées par lui-même en 8 minutes:

Alors, de nouvelles barres vont-elles remplacer les salades? La bonne nouvelle, c’est que la Ville de St Denis et ses deux maires successifs Didier Paillard et Laurent Russier en ont décidé autrement, la terre reste, elle devient même un projet majeur. Et vous pensez encore que vous allez en savoir plus? Non, c’est tout pour cette année, la suite dans quelques semaines, en 2017.

Photographie : Olivier Darné